• Lecture plaisir, plaisir de lecture

    En tant qu’enseignante et maman, j’ai toujours pensé que la lecture était primordiale pour les jeunes. C’est un divertissement et cela devrait être un plaisir. C’est aussi une manière d’apprendre, de s’informer, de s’évader, de s’identifier aux héros, de développer son esprit critique et tant d’autres choses encore.

    Les lectures scolaires peuvent parfois être rébarbatives, hélas. Les jeunes ne lisent pas tous couramment, n’aiment pas tous lire et n’ont pas les mêmes goûts. Il faut donc jongler avec tout cela pour leur proposer des romans de qualité, des thématiques intéressantes et des genres variés.

    Pour leur donner le goût de lire, je varie les médiations de lecture et les formes de réalisation. Je tente d’exploiter au maximum leurs talents et de leur montrer qu’ils en ont.

    Dans cette rubrique, je rassemblerai donc les travaux réalisés, les rencontres vécues et les activités faites en classe autour de la lecture.

     

    « Les livres sont des miroirs et l’on y voit ce que l’on porte en soi. » Carlos Ruiz Zafon.

     

  • Réaliser un carnet de lectureLe confinement nous a poussés à trouver des idées de travaux que les élèves pouvaient réaliser seuls, sans aide. J’ai demandé à mes 2e de réaliser un carnet de lecture à partir d’un roman qu’ils avaient lu et aimé. Ils avaient le temps de le peaufiner pour qu’il soit vraiment agréable à lire.

    Certains ont choisi la facilité et repris une lecture faite en classe et même des exercices déjà réalisés, d’autres ont préféré un livre plus personnel.

    Parmi les travaux reçus, deux sortent du lot par leur présentation soignée et la précision de leur contenu.

    Je vous les partage avec plaisir.

     

     

    Télécharger « Réaliser un carnet de lecture 2e.pdf »


    4 commentaires
  • Travailler la littérature jeunesse en classe de françaisTravailler la littérature jeunesse en classe de français

    J’essaie par tous les moyens de faire aimer la lecture à mes élèves. Je tente aussi de leur ouvrir des horizons en leur proposant des lectures variées.

    J’ai déjà eu l’occasion de dire que j’enseignais dans le qualifiant et souvent, mes élèves ne se croient pas capables de lire, de comprendre et d’apprécier un roman.

     

    En 4e, j’entame l’année par un court roman que l’on travaille ensemble. Cela me permet de faire connaissance, de découvrir leur personnalité à travers leurs réponses, leurs réactions ou leur passivité. Je peux aussi vérifier leur niveau sans passer par l’évaluation, sans stress.

    L’an prochain, nous travaillerons le roman de Patrick Isabelle, « Eux ». Que j’ai déjà eu l’occasion de présenter ici.

     

    En 2e, j’accompagne les lectures. Mes élèves recommencent leur 2e année et très souvent, la cause de leur échec est la lecture. Il faut donc l’entraîner, leur proposer des stratégies et leur rendre confiance en eux.

    Nous aborderons le roman policier avec le dernier roman de Frank Andriat « Meurtre à la bibliothèque » qui, outre le fait que sa construction soit classique, propose deux fins ce qui permet ainsi de travailler l’argumentation.

    D’autres romans seront proposés également ainsi que des albums. Je vous en reparlerai.

    Il y aura également la découverte d’un classique de la littérature « La gloire de mon père » de Marcel Pagnol. Lecture et progression individuelle à partir d’extraits puis comparaison avec le film.

     

    Et vous quelles lectures proposez-vous à vos élèves ? Comment les abordez-vous ?

    Echanger sur nos pratiques m’intéresse beaucoup.

     

    Travailler la littérature jeunesse en classe de français

    Retrouvez ma boutique sur MieuxEnseigner

     

     


    6 commentaires
  •  

    Si le confinement m'a parfois ôté l'envie de lire, il m'aura au moins donné le temps de préparer de nouvelles séquences d'apprentissage basées sur la lecture.

    Pour les 2e, j'ai choisi quatre romans : une valeur sûre et trois nouveautés. Deux sont des romans policiers, un est un récit fantastique au sens classique du terme et le dernier se base sur l'actualité de ces dernières années et la prise de conscience écologique.

     

    Pour les 4e, il y aura une étude de "Eux" de Patrick Isabelle et une réflexion argumentée sur le harcèlement et la violence. Ainsi qu'un travail d'écriture sur les haïkus. 
    D'autres romans suivront mais je ne les ai pas encore choisis.

    Et vous ? Des idées lecture pour l'année scolaire prochaine ?

     

     


    3 commentaires
  • Transposer UAA 5

     

     

    Le mois dernier, mes élèves ont lu « La cérémonie d’hiver » d’Elise Fontenaille.

    Lors de l’analyse commentée, ils ont fait émerger les divers thèmes abordés dans le récit et réalisé que ce roman était un hymne à la liberté.

     

    Partant de là, je leur ai demandé de rédiger un poème, en vers ou en prose, se basant sur l’histoire d’Eden. Leur poème devait être aussi un hymne à la liberté.

    Leur texte devait être mis en page de manière soignée sans autre consigne.

     

    Malgré quelques réticences au départ, je dois dire qu’ils se sont investis dans cette rédaction et ont réalisé de bons travaux. J'ai été très agréablement surprise.

    Je vous en présente quelques-uns.

     

     

    La cérémonie d'hiver - Hymne à la libertéLa cérémonie d'hiver - Hymne à la liberté

    La cérémonie d'hiver - Hymne à la libertéLa cérémonie d'hiver - Hymne à la liberté

     La cérémonie d'hiver - Hymne à la liberté

     


    4 commentaires
  • Un livre - Une rencontre - Une exposition

     

    "Un grand chantier lecture a été réalisé en classe, durant cette période. 

    Nous, élèves de 2S avons lu, en décembre, le roman de Nicolas Ancion « Momies et compagnie ». A partir de cette lecture, nous avons travaillé le schéma narratif, fait des recherches géographiques et historiques à propos des divers lieux cités et décrits dans le roman et abordé la lettre pour inviter l’auteur à venir en classe nous rencontrer. Ensuite nous avons découvert l’Egypte ancienne, à partir de textes, de photos et de vidéos, en vue de préparer la visite de l’exposition Toutankhamon.

    Ce fut une longue séquence mais variée."

     

    Pour terminer, nous avons dû présenter le roman en le mettant en scène comme le font les instagrammeurs sur bookstagram. Nous vous présentons ici quelques-unes de nos réalisations.



    Nicolas Ancion et ToutankhamonNicolas Ancion et Toutankhamon

    Nicolas Ancion et ToutankhamonNicolas Ancion et Toutankhamon

     Nicolas Ancion et Toutankhamon

     


    6 commentaires


  • Passionnée de lecture, j’invite et j’encourage mes élèves à lire régulièrement.
    En 2e, je lis parfois en classe avec eux ou je lis deux chapitres pour lancer leur lecture.

    Aujourd’hui, lors de la journée du livre, nous avons lu une heure en classe. Quel calme !

    A refaire très vite.

     

     Le 23 avril, tout le monde lit !Le 23 avril, tout le monde lit !

     


    6 commentaires
  • Visite d'Armel Job, un écrivain en classe...

    Dans le cadre du cours de français en 4e, j’ai pris l’habitude de recevoir un auteur belge en classe.
    D’abord, il me semble important que les élèves abordent la littérature belge et se rendent compte qu’elle a aussi ses lettres de noblesse et ses bons auteurs. Très souvent, ils ne lisent que des auteurs américains traduits ou de rares auteurs français mais sont incapables de citer un auteur belge, si ce n’est Simenon.

    Ensuite, j’aime leur montrer qu’un écrivain est quelqu’un d’abordable et qu’il est le mieux placé pour leur parler de ses ouvrages et répondre à leurs questions, de plus cela leur donne une motivation supplémentaire pour lire.

    Enfin, je pense qu’inviter un auteur c’est faire entrer la vie dans mon cours car chaque rencontre apporte son lot d’émotions et de plaisir et souvent aussi de fierté pour les élèves comme pour moi. Chaque rencontre vécue jusqu’ici ayant été une réussite et m’ayant permis de découvrir des facettes insoupçonnées de mes élèves.

    Ce matin, c’est Armel Job qui nous a fait le plaisir de nous rendre visite. Le élèves avaient lu « Tu ne jugeras point », un roman désarçonnant et quelque peu résistant en raison de sa construction non linéaire. Certains se réjouissaient de pouvoir questionner l’auteur afin de savoir s’ils avaient bien interprété tel passage ou bien compris le rôle joué par tel personnage. Et malgré un peu de fébrilité, chacun a osé poser les questions qui lui tenaient à cœur, encouragé en cela par un Armel Job bienveillant et disponible. Il a répondu à chaque question et écouté avec intérêt les réflexions des élèves concernant l’histoire contée.

    Alors que je le raccompagnais, il m’a confié son admiration face à la pertinence des remarques et la capacité des élèves à dépasser l’histoire pour se l’approprier.

    Quant aux élèves, ils ont vraiment apprécié ce moment de convivialité dû à une expérience hors du commun et la gentillesse d’Armel Job qui leur a donné l’impression d’être des lecteurs privilégiés, l’espace d’une heure.

    Un moment de félicité que je ne me lasse pas de revivre chaque année.


    Visite d'Armel Job, un écrivain en classe...Visite d'Armel Job, un écrivain en classe... 

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique