• Après la fin, Barbara ABEL

     Après la fin, Barbara ABELIls sont ensemble depuis presque vingt ans. Il sont connu le meilleur comme le pire. Mais aujourd’hui leur couple bat de l’aile et élever leur ado de 15 ans n’est pas une partie de plaisir.
    Cette histoire pourrait être celle de n’importe qui. Si leur fils n’était pas leur fils adoptif. S’il n’avait pas été le meilleur ami de leur enfant, mort dans un tragique accident à l’âge de 7 ans. S’ils ne vivaient pas là où s’est suicidé le père biologique de leur garçon.
    Et si une nouvelle voisine ne s’était pas installée dans leur ancienne maison.

    Mon avis :

    Quand j’ai découvert que Barbara Abel avait imaginé une suite à « Derrière la haine », j’ai été sceptique. Comment poursuivre une histoire aussi machiavélique et retorse sans décevoir les milliers de lecteurs qui avaient accroché à ce thriller ? Mais il faut avouer que Barbara Abel sait y faire.

    Même si l’histoire m’a moins secouée cette fois-ci, si je suis moins entrée en empathie avec les personnages, je dois bien avouer que ma tension nerveuse a fait un bond lors de ma lecture. L’attitude de Nora, d’abord, m’a énervée. Pas assez lucide ou réactive à mon goût. Celle d’Inès aussi qui n’a pas… que j’aurais aimé plus… Enfin, celle de Sylvain qui aurait pu… Et j’ai fermé le livre en me disant qu’une fois encore, je m’étais bien fait avoir car pourquoi s’énerver en lisant un roman si ce n’est parce que l’auteur a su vous entrainer dans son imaginaire et a fait mouche, une fois de plus ?

    J’ai aimé la psychologie des personnages et la manière dont Barbara Abel l’a traitée. Elle nous plonge dans la noirceur de l’âme humaine, nous décrit comment un grain de sable peut venir raviver une blessure lancinante, déstabiliser un être en apparence maître de ses émotions. Elle oppose des brebis et des loups, des manipulateurs et des naïfs, des traîtres et des innocents et prend plaisir à brouiller les cartes, à rendre les apparences trompeuses. Et le stress s’installe, montant crescendo jusqu’au dénouement et alors… on se dit qu’un troisième opus peut encore venir bouleverser nos certitudes.
    Vous avez dit manipulatrice ?

     

     Après la fin, Barbara ABEL21e Après la fin, Barbara ABEL

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 22:20
    Anne (desmotsetdesno

    Je n'aurais jamais pensé, à lire son nom, que c'était une romancière belge !! 

    2
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 11:33
    Alex-Mot-à-Mots

    J'avais aimé moyennement "Derrière la haine". Je ne suis pas tentée par une suite.

    3
    Jacqueline H
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 18:00

    Une amie va me le prêter ..... Je verrai si ..... Mais j'avoue que je le commencerai avec scepticisme ..... et peut-être encore plus en lisant la fin de ton billet .... qui laisse "la porte ouverte" pour un troisième opus ....

    4
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 20:19

    C'est en tout cas mon ressenti. Il me semble qu'on pourrait écrire une suite. Reste à voir si c'est la volonté de l'auteur.

    5
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 21:38

    Pas toujours évident de rédiger une suite. 

    Les enfants me demandent d'écrire une suite à "L'étoile magique" mais je sais que je n'arriverai plus à les faire rire comme ça, alors j'hésite...

    Bon weekend. 

    6
    Samedi 30 Novembre 2013 à 05:09

    Effectivement, c'est un pari difficile. Et les lecteurs sont difficiles aussi

    7
    Jacqueline H
    Samedi 28 Décembre 2013 à 18:20

    Je viens de le terminer ..... j'ai passé un bon moment de lecture ..... même si j'ai davantage aimé le premier livre ...

    Il me semble évident qu'une suite est envisagée par l'auteur ... En tout cas, moi, je reste "sur ma faim" .....:-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :