• Arnaud DE LA CROIX

     

     Nazisme, franc-maçonnerie, occultisme… les marronniers de l’imaginaire ?

      

    Arnaud DE LA CROIX

    Michel Dufranne : Longtemps éditeur, médiéviste et essayiste reconnu, spécialiste des Templiers, Arnaud de la Croix nous présente son dernier livre « Hitler et la franc-maçonnerie ». Nous aborderons le rapport entre fiction et Histoire, fiction et nazisme, franc-maçonnerie.

    La fiction est-elle fidèle à la réalité ?

    Arnaud de la Croix : Alexandre Dumas fut un best seller du 19e siècle, passionné d’Histoire et curieusement, il se raccroche au sujet de mon livre. Il a travaillé sur Cagliostro qui serait un franc-maçon à l’origine de la Révolution française. Or ce n’est pas le cas. Il a bien été mouillé dans l’affaire des bijoux de la Reine, mais Dumas va en faire un destructeur de la monarchie, ce qui est un faux historique.

    Plus tard, un écrivain allemand s’en inspirera pour rédiger « Les Protocoles des Sages de Sion », un faux qui se présente comme un plan de conquête du monde établi par les Juifs et les francs-maçons, dont Hitler s’inspirera à son tour. (Il y fait référence dans Mein Kampf, comme argument justifiant à ses yeux la théorie du « complot juif ».NDLR) Dans ce plan de domination du monde, les francs-maçons tirent parti de la situation. Ce texte, en fait, était destiné au Tsar Nicolas II en vue de favoriser des politiques antisémites. Celui-ci y croira dur comme fer et persécutera les Juifs.

    Le Times y croit un temps en 1920 avant de se rendre compte que c’est un faux et de le dire.

    En 1864, en effet, un pamphlet destiné à remettre en cause le pouvoir de Napoléon avait été imprimé en Belgique par un Français, Joly. Or, des pans entiers sont copiés des Protocoles, la supercherie devient évidente. Goebbels, lui, pense que les Protocoles sont faux mais que le fond est exact, preuve de la complexité de leurs pensées.

    Beaucoup d’idéologues de l’époque vont prendre ce texte au sérieux et l’exploiter pour faire croire en un complot judéo-maçonnique. Les nazis vont donc chercher des preuves de cette manipulation dans les archives des Loges qu’ils ont confisquées. En littérature, « les Protocoles des Sages de Sion » constituent l’ossature du roman d’Umberto Ecco « Le cimetière de Prague ». Tous les ouvrages sont des romans. Il est donc nécessaire de rétablir la vérité historique.

    Autres grands fantasmes qui nourrissent le nazisme, il y a la fascination pour l’occultisme et l’ésotérisme. Hans Frank, Alfred Rosenberg, Dietrich Eckart, Hess… tous ces gens-là font partie de la Société Thulé (société secrète allemande de Munich dont les mythes racistes et occultistes inspirèrent le mysticisme nazi et l’idéologie nazie. NDLR).

    Le DAP qu’Hitler infiltre le 19 septembre 1919 va le fasciner. Envoyé en espion, il va y entrer et le transformer. Il découvrira que ce DAP est une émanation d’une Loge para maçonnique, la Société Thulé, destinée à séduire les classes populaires pour promouvoir la suprématie de la race allemande.

    Hitler n’en fait pas partie mais il est environné de personnes qui en sont membres. Dans sa bibliothèque, il comptait plus de 15000 ouvrages. On sait qu’il lisait beaucoup. Pillée par les soldats américains ayant investi ses repères, elle est entrain d’être reconstituée afin de se rendre compte et d’étudier les influences de ses lectures. Beaucoup de livres sont annotés de sa main et parmi eux, une majorité d’ouvrages ésotériques, ou d’occultisme. La franc-maçonnerie est bien structurée, hiérarchisée, Hitler pense qu’il faut s’en inspirer au point de vue de l’organisation.

    Il ne persécutera pas les francs-maçons mais cherchera, s’ils sont aryens, à les récupérer.

    La pensée symbolique, l’occultisme… est une composante de l’être humain. Nous sommes partagés entre la magie, le fantastique et le rationnel. Plusieurs fois dans l’Histoire, cela est revenu à l’avant plan. Notamment en période de crise.

    « La France juive », pamphlet antisémite d’Edouard Drumont est publié en 1886 et se vend à 150 000 exemplaires. C’est un torchon développant un antisémitisme racial mais toutes les idées y sont. Ces thèmes parcourent l’Europe d’alors. Henry Ford était aussi sympathisant des idées du Protocole et a très certainement sponsorisé le parti nazi.

    Il y a aussi « Le matin des magiciens » de Louis Pauwels (1960), rédacteur en chef du Figaro Magazine, proche de Le Pen. Ce livre se présente comme une introduction au réalisme fantastique. Il sera à la base d’un regain d’intérêt pour l’occultisme et le phénomène « Planète ». Cet ouvrage est bourré d’erreurs mais pose le doigt sur l’intérêt des nazis pour l’occultisme. Ce livre est un objet historique, phénomène de société à lire comme tel.

    MD : La franc-maçonnerie s’est-elle démarquée de l’idéologie de départ ?

    AdlC : Oui. En Allemagne, dès 33, la grande majorité des Loges ont tenté une alliance avec le Régime (80%). Ils ont transformé par exemple les noms des deux colonnes du Temple pour plaire aux nazis. Mais les nazis ne se sont pas laissés prendre et l’ont interdite. Ils ne supportaient pas qu’une partie de la société allemande échappe à leur contrôle.

    La franc-maçonnerie était antisémite depuis le 18e siècle. L’honneur de la franc-maçonnerie a été sauvé par des Loges qui ont aidé les Juifs. Cela a aidé a fermé les yeux sur de nombreuses exactions et permis la renaissance de la franc-maçonnerie après la guerre.

    Il faut savoir aussi que la plupart des Loges « vieille Prusse » avaient des liens tenus avec la France.

    MD : A la fin du livre, vous faites une comparaison entre le Krach de 29 et la crise d’aujourd’hui.

    AdlC : Oui car l’onde de choc de 29 va conduire aux résultats faramineux du NSDAP aux élections. On vote NSDAP pour sortir de la crise avant tout. Aujourd’hui que le chômage est à nouveau criant, les théories du complot réapparaissent. C’est le cas avec les Illuminatis et le succès des leaders populistes. Ce n’est pas un hasard.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Sarah Tar
    Jeudi 14 Mars 2013 à 10:04

    Une interview qui sonne vraiment envie de lire ce livre.

    2
    REGARDS_CROISES
    Mercredi 20 Mars 2013 à 19:39

    Je suis tout a fait d'accord ! Le sujet est franchement intéressant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :