• Azami, Le coeur en deux, Marc CANTIN et Isabel

    Azami, Le coeur en deux, Marc CANTIN et IsabelC'est les vacances pour Azami. Cette jeune Japonaise de 14 ans qui vit avec sa grand-mère un peu sorcière a plein de projets en tête. Mais voici que son père, qu'elle ne voit que très rarement, lui propose un voyage en France chez des amis franco-japonais !

    Pour Azami, c'est le choc des cultures. Les cheveux verts de Myo, la fille des amis de son père, forment un drôle de contraste avec ses habits d'enfant sage. Et les sortilèges de sa grand-mère sont une bien piètre protection contre les "pièges" de la vie française ! Comble de malchance, voici qu'Azami tombe amoureuse du petit ami de Myo…

     

    Mon avis :

     

    Azami, fleur de chardon en japonais, est une jeune fille ordinaire, avec ses préoccupations d’adolescente, ses premiers émois amoureux, ses rêves… Mais elle est avant tout Japonaise.

    Elevée par sa grand-mère depuis la mort de sa mère quand elle était encore bébé, Azami a grandi à la campagne, sur le mont Kaïdo. Elle se sent perdue, les rares fois où elle se rend à Tokyo. Alors quand son père l’invite à le suivre à Paris, c’est un peu la panique derrière l’enthousiasme. Comme trouver des repères dans une grande ville, européenne, à la culture si différente. Elle risque de passer pour une petite paysanne sans intérêt.

     

    Ce récit pour jeunes de 11-12 ans est avant tout prétexte à parler de la culture japonaise. Au fil des pages, on apprend certaines choses sur l’éducation, ce qui se fait et ce qui ne se fait pas en société, sur la réserve des Japonais, sur le rituel du thé, les croyances… L’arrivée d’Azami à Paris provoquera un choc. Il faudra qu’elle s’adapte et se fasse accepter, qu’elle comprenne aussi les réactions spontanées de ses hôtes aux antipodes de sa propre culture. Un appel à l'accueil des différences ?

     

    Ce roman est idéal pour de jeunes lecteurs qui s'attacheront aisément à l’héroïne et auront envie de découvrir ses pérégrinations françaises. Il ouvre de nouveaux horizons et permet de mieux appréhender la diversité culturelle. Même si les croyances et les rites ne sont que superficiellement décrits, ils donnent une idée des traditions ancestrales nippones et on a envie d’en découvrir davantage ensuite. Je pense que c’est l’intérêt de ce roman, donné envie de mieux connaître le Japon, sa culture, son mode de vie. Le récit en lui-même est trop court pour aller au fond des choses, ce qui est un peu dommage. Mais il s’adresse avant tout à de jeunes lecteurs.

    L’écriture simple et légère, sans tournures de phrases alambiquées leur plaira sûrement. Elle aurait pu, cependant, être un peu plus travaillée. Je regrette aussi qu’un lexique ne reprenne pas les termes japonais en fin d’ouvrage. Quelques mots d’explication auraient parfois été les bienvenus.

     

    Un chouette roman pour introduire une leçon sur le Japon ou amorcer un débat sur l’éducation, le mode de vie...

      

    Je l'inscris dans le challenge Petit Bac, catégorie prénom.

      

    Azami, Le coeur en deux, Marc CANTIN et Isabel

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Juin 2012 à 21:39

    Je ne connais rien de la culture japonaise. Je pourrais peut-être lire ça pour m'instruire un peu...

    Bon dimanche.

    2
    Mardi 19 Juin 2012 à 16:22
    Alex-Mot-à-MOts

    Plus pour les ados alors. Ton fils l'a lu ?

    3
    Mardi 19 Juin 2012 à 17:39

    Il l'a commencé mais il n'aime que le héros soit une fille !!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :