• Barbara Abel à la rencontre de ses jeunes lecteurs

     Barbara Abel à la rencontre de ses jeunes lecteurs

       En 4e, j’aime bien aborder avec mes élèves le roman policier.
       D’abord, c’est un genre que j’affectionne et dont je peux parler pendant des heures.
      Ensuite il permet, par toute une série d’activités, de faire jouer aux élèves le rôle de détective. Relevé d’indices, recherches d’implicites, déductions... amènent chacun à faire jouer son imagination et son esprit logique.
       Enfin, la palette de nuances du genre est large, allant du récit à énigme au thriller psychologique, en passant par le roman noir, le policier historique ou encore le roman d’espionnage. Chacun peut donc y trouver de quoi le satisfaire.

       Cependant, les jeunes méconnaissent ce genre. Certes, ils ont vu les films de Robert Downey Jr. Mais ils n’ont jamais lu les aventures de Sherlock Holmes. Ils sont imbattables sur « Esprits criminels » ou « Les Experts Cyber ». Mais Patricia Cornwell ou Michelle Gagnon leur sont totalement inconnues. Alors pour les inciter à plonger dans l’inconnu, je leur ai donné à lire « Derrière la haine » de Barbara Abel et je l’ai invitée en classe.

       C’est la seconde fois que j’accueille un écrivain et je trouve cela passionnant. En général, reconnaissons-le, les élèves aiment peu lire, surtout les livres imposés. Analyser un roman est pour eux un exercice difficile quand pour nous, il est exaltant. La venue de l’auteur est donc la récompense après l’effort. C’est aussi une possibilité qui leur est donnée d’échanger avec l’auteur sur l’histoire, les personnages, de vérifier si leur compréhension des choses est la bonne ou de recevoir une explication. Enfin, une telle rencontre permet aux jeunes d’appréhender le métier d’écrivain autrement, de revoir certains clichés et d’élargir leurs horizons de pensée.

       Ce lundi, Barbara Abel est donc venue à la rencontre de deux classes de 4e très fières – et quelque peu impressionnées - de recevoir un auteur. Son roman a plu à la majorité des élèves et certains ont même pris goût à ce genre littéraire. Pendant une heure, elle a gentiment répondu à leurs questions sur la genèse et la construction du roman, discuté avec eux de certains points de l’intrigue et parlé de son métier d’écrivain. En toute simplicité et vérité, elle leur a confié les joies et les difficultés d’un métier qu’ils ont découvert un peu plus et ils ont pu ressentir sa passion pour l’écriture, la littérature, pour ses personnages... Un élève m’a même dit après son départ qu’on sentait son respect des lecteurs et une certaine tendresse pour eux.

       Bref, un moment privilégié de réflexion et de partage autour de ce roman passionnant, Prix des Lycéens en 2015, qui nous a donné l’occasion de vivre une très jolie rencontre.


    Barbara Abel à la rencontre de ses jeunes lecteursBarbara Abel à la rencontre de ses jeunes lecteurs

    Barbara Abel à la rencontre de ses jeunes lecteurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Mardi 26 Janvier 2016 à 05:51

    Chouette  chouette chouette ...yes

    2
    Mardi 26 Janvier 2016 à 09:49
    Alex-Mot-à-Mots

    Je ne savais pas qu'elle avait eu un prix des lycéens !

      • Mardi 26 Janvier 2016 à 19:47

        Oui, en Belgique, 3000 votants parmi les 5e et 6e (1e et terminales en France)

    3
    Mardi 26 Janvier 2016 à 12:28
    Anne (desmotsetdesno

    Une auteure toujours à découvrir pour moi. J'aimais bien ses interventions dans "Cinquante degrés nord", elle doit être d'un abord très agréable avec ses jeunes lecteurs.

      • Mardi 26 Janvier 2016 à 19:43

        Oui très. Elle aussi, elle aimait beaucoup son travail dans cette émission. Elle en a parlé aux élèves. Pour l'instant, elle vit de sa plume mais elle sait que cela pourrait cesser. Et aucune émission culturelle ne voit le jour en ce moment. Au contraire.

    4
    Mardi 26 Janvier 2016 à 16:20
    Laeti
    Quelle chance ils ont tes élèves :)
    5
    Mardi 26 Janvier 2016 à 21:48

    Il existe peu de romans policiers pour les primaires. Certains élèves m'en demandent parfois...

      • Mardi 26 Janvier 2016 à 22:24

        Il y a L'oeil du témoin de Carole MARTINEZ, Y a-t-il un assassin dans l'immeuble ou Un rival pour Sherlock Holmes de Béatrice NICODEME. Et Murder Party d'Agnès Laroche. Tous très chouette pour 5e, 6e voire des 4e bons lecteurs.

    6
    nado
    Lundi 1er Février 2016 à 20:20
    Ce fut une chouette expérience. J'ai découvert un genre, le thriller, et un auteur. Je pense lire la suite car j'aimerais savoir ce qui va arriver à Milo. Barbara Abel est très sympa, cela m'a plu de la rencontrer et de l'écouter parler de son métier. A refaire.
    7
    ZELDA
    Mardi 2 Février 2016 à 09:14

    J'ai bien aimé le roman et j'ai adoré recevoir madame Abel. C'était intéressant et cool. Merci pour les photos

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :