• Chasseurs de livres

    Chasseurs de livres


    En cette période morose, en cette époque du repli sur soi et de l’incommunicabilité, il y a encore des phénomènes surprenants qui me laissent espérer dans le genre humain.

    Ainsi, après l’incroyable engouement pour le jeu Pokémon Go, une directrice d’école de Jemeppe sur Sambre a eu l’idée de proposer, via une page Facebook, une chasse aux livres. Le but est simple : le joueur choisit un livre qu’il souhaite partager, il l’abandonne dans un lieu public avec un mot d’accompagnement (voir sur la page), prend une photo et la poste sur le groupe « Chasseurs de livres » en n’oubliant pas de préciser le nom de la ville où il a été laissé. C’est alors que les chasseurs se lancent pour dénicher le précieux livre. Une fois trouvé, on prend une photo et on la poste à son tour sur la page du groupe. Il ne reste plus qu’à lire le livre, en donner un petit avis sur le groupe et le relâcher à son tour dans la nature.

    Certains diront que le bookcrossing n’est pas neuf. Ce qui l’est ici, c’est de prévenir via photo, qu’on a abandonné le livre en donnant des indices de localisation et de participer ensuite à sa recherche. Du simple hasard, on est passé à la technique de recherche via indices photographiques.

    Lancé le 12 août, ce groupe comportait 300 membres quand je me suis inscrite le 15 août. En une semaine, on atteignait les 8000 membres. L’enthousiasme des joueurs est tel que les médias ont relayé l’affaire et aujourd’hui, le groupe compte 35 000 membres. Phénoménal !
    Au-delà du jeu, de l’excitation qu’on connait à préparer les dons et la joie qu’on ressent lors d’une découverte, de vraies relations se nouent entre les joueurs. La page regorge de remerciements de personnes envers l’instigatrice, pour leur avoir rendu le goût de lire ou envers les donneurs pour leur avoir fait découvrir un livre qu’ils n’auraient jamais lu sans cette trouvaille inattendue.
    Deux des personnes qui ont emporté mes livres sont entrées en contact avec moi pour solliciter des conseils de lecture. Depuis une semaine, nous échangeons via messages privés sur ce sujet qui me passionne. Non seulement les gens sortent de chez eux, mais ils lisent et communiquent entre eux ! Une chouette occasion de discuter littérature en toute simplicité.

    Lundi, en allant déposer quelques dons, j’ai croisé dans ma ville des dizaines de personnes, de tout âge, assises sur des bancs, des murets, des pelouses... et plongées dans leur lecture. N’est-ce pas beau ?

    J’espère que cet engouement ne s’arrêtera pas avec la rentrée et que cette chasse aux livres continuera dans le temps. Et, pourquoi pas, qu’elle trouvera d’autres formes dans nos écoles.

    Chasseurs de livresChasseurs de livres

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Août 2016 à 20:18

    Une excellente idée ! Je ne pensais pas qu'une telle action pourrait mobiliser un tel nombre de personnes. Elle non plus, je crois ! 

    Pour l'instant, j'ai déposé 5 livres dont je suis sans nouvelles et n'en ai pas encore trouvé. On se prend vite au jeu...

      • Jeudi 25 Août 2016 à 00:02

        Huit déposés et cinq dont j'ai eu des retours. J'en ai raté un de peu. Le temps de traverser la rue, quelqu'un l'avait en main. C'est très gai, en tout cas.

    2
    Jeudi 25 Août 2016 à 02:38

    C'est beau comme idée. On donne une voix à la dernière personne qui a lu le livre. Souvent dans les librairies de seconde main, je me demande qui c'était, et pourquoi elle a laissé de côté ce livre plus qu'un autre.

      • Jeudi 25 Août 2016 à 12:25

        Oui, j'aime aussi ce côté du jeu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :