• Dans la forêt, LOMIG, HEGLAND

    Dans la forêt, LOUMIG, HEGLANDUne civilisation qui s’effondre. Une maison au cœur de la forêt.
    Deux sœurs.

    Un monde à réinventer.

     

    Mon avis :

     

    Adapté du roman de Jean Hegland, cette histoire débute un soir de Noël. Elle raconte la vie de deux sœurs tentant de survivre seules dans la forêt, après la mort de leurs parents. Le monde comme nous le connaissons a disparu, il n’y a plus d’électricité, plus d’essence, les transports ne circulent plus… Nell et Eva se donnent mutuellement la force de tenir debout et puisent dans leur passion, la lecture et la danse, l’énergie pour avancer. Elles se sont organisées pour vivre en autarcie et ne pas avoir à se rendre en ville, à deux jours de marche, où tout est pillé.

    Ce récit post apocalyptique est une petite merveille. Non seulement en raison du texte de Jean Hegland qui nous parle de survie, de solidarité et de nature et pose la nécessaire question de notre adaptabilité à la nature et de nos capacités à survivre en cas de besoin. Mais aussi grâce aux dessins de Lomig.

    La narration linéaire est régulièrement entrecoupée de flashbacks. Le travail graphique noir et blanc de Lomig ne distingue pas les deux mais on suit parfaitement. Les dessins expressifs des visages et les phylactères dépeignent avec doigté les moments de doutes et d’angoisse que traversent les filles.

    J’ai beaucoup aimé les dessins au crayon qui rendent à merveille les beautés de la nature. La finesse des traits et la sensibilité de l’auteur magnifient les paysages, le ciel, la faune et la flore… Le style est dépouillé et d’une précision incroyable et le travail au crayon apporte de la douceur et de la matière, donnant à la forêt un rôle de personnage à part entière.

    C’est une ode à la nature, à tout ce qu’elle peut nous apporter et que nous défendons si mal. Les rebondissements font avancer l’histoire et la tension monte petit à petit. Lomig dépeint parfaitement aussi les héroïnes de cette histoire et l’évolution de leur relation. Le style dépouillé des dessins colle parfaitement à la narration et à l’ambiance crée par Jean Hegland. Pour moi, l’adaptation du roman est parfaite.

        

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Janvier à 20:56

    Une ode à la nature, ça, ça pourrait m'intéresser ! 

    Bon dimanche. 

      • Dimanche 26 Janvier à 10:58

        Très bel album et roman magnifique.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :