• Derrière la colline, Xavier HANOTTE

    Derrière la colline, Xavier HANOTTEDeux soldats britanniques, engagés volontaires dans la sanglante guerre de 14-18, vont faire ensemble l’apprentissage des tranchées. Mais cette Grande Guerre est-elle bien la leur ?
    A travers le récit d’un des deux camarades, Derrière la colline propose une formidable évocation du quotidien et de l’horreur des temps. C’est aussi un roman poignant sur la destinée, l’identité, l’amour déçu et l’amitié, qui nous rappelle que la Première Guerre mondiale n’en finit pas de jeter sur notre siècle les ombres d’une folie toujours prête à ressurgir.
     

    Mon avis : 

    Que l’écriture de Xavier Hanotte est belle ! Généreuse, pure, poétique.
    Il nous plonge ici au cœur de la Première Guerre mondiale, retraçant le parcours de deux Anglais, deux amis, engagés volontaires dans ce qui aurait dû n’être qu’une guerre courte et joyeuse.
    En nous donnant de découvrir ses personnages, Nigel et William, au cœur de l’intime, en cernant leurs fêlures, leurs rêves, ce qui les anime secrètement, Xavier Hanotte choisit de nous plonger peu à peu dans le conflit. De nous y faire entrer par la traverse. Violent, sanglant, parce que cette guerre le fut, ce récit éclaire d’une lumière différente, de biais, un conflit qu’on pourrait croire connu, déjà vu. Une force onirique enveloppe ses descriptions les plus crues de la bataille de la Somme. Bataille qui  fit en un seul premier jour, 58000 victimes du côté anglais. C'était le 1er juillet 1916.
     

    Au fil des chapitres, on suit en parallèle l’histoire principale et la journée, en 1948, d’un jardinier chargé d’entretenir les cimetières militaires où reposent ses amis tombés vingt ans plus tôt. Les deux récits se complètent et s’éclairent mêlant habilement le suspens et l’intrigue. 

    Ce chassé-croisé nous permet d’appréhender les deux héros, sous des angles divers et de nous rendre compte de la force de leur amitié. Des frères, des alter egos, deux facettes d’un même personnage, se répondant comme le reflet dans le miroir. Le survivant entretient pieusement le souvenir de son presque jumeau, les morts le soutenant plus quelquefois que les vivants.
     

    Ce roman au réalisme sans demi-mesure et aux descriptions soigneusement détaillées donne à l’histoire et à ses personnages, une densité et une humanité remarquables.  

    On ne sort pas indifférent de cette lecture ; elle marque indubitablement tant la réalité fut atroce et les sentiments éprouvés en la lisant profonds. Belle opportunité que ce centenaire pour rééditer ce roman que j’aurais vraisemblablement manqué sans lui. Cela aurait été dommage, vraiment. Je découvre ici un grand écrivain.
    Grand merci à Babelio et à Masse critique de m'avoir envoyé le livre que j'avais choisi.

     

     

     Derrière la colline, Xavier HANOTTE

     




    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Février 2014 à 00:14

    Je n'ai pas beaucoup aimé ce livre;et je n'y ai pas compris grand-chose...

    2
    Samedi 22 Février 2014 à 07:48

    Je connais vaguement l'auteur de nom mais pas du tout ce bouquin.

    Passe un bon weekend. Plus qu'une semaine à tirer! 

    3
    Samedi 22 Février 2014 à 10:01

    J'aime beaucoup l'écriture de Xavier Hanotte, j'ai justement dans ma PAL "les lieux communs", je crois que je vais y ajouter celui-ci :D

    4
    Samedi 22 Février 2014 à 21:50
    Anne (desmotsetdesno

    Ton billet est très beau et tu réussis à très bien parler de ce livre sans rien dévoiler, chapeau ! Et puis je suis heureuse que tu fasses connaître ce beau roman et son auteur ! Si jamais tu as l'occasion de te promener du côté du "monstre" de Thiepval et du petit village d'Authuille, si tranquille aujourd'hui... tu sentiras l'âme des lieux et de la mémoire.

    5
    Dimanche 23 Février 2014 à 19:22

    Nathalie, j'ai reçu "Les lieux communs" ce we. J'ai hâte de le lire. J'aimerais, si cela me semble possible, le proposer à mes élèves et recevoir Xavier Hanotte en classe.

     

    6
    Lundi 24 Février 2014 à 09:31

    Un très beau projet, Argali !  Si tu veux un peu de compagnie, nous pouvons le lire de concert :)

    7
    Lundi 24 Février 2014 à 09:43

    Très bonne idée.

    8
    Lundi 24 Février 2014 à 09:48

    Parfait, fais-moi signe quand tu veux le lire et je te suis :D

    9
    Mercredi 26 Février 2014 à 09:11
    Manu/Chaplum

    Un auteur trop méconnu ! Je dois encore lire deux de ses romans qui sont dans ma PAL. Je ne l'ai que trop délaissé ces dernières années.

    10
    somaja1
    Samedi 1er Mars 2014 à 12:21

    Il y a un moment que j'ai envie de découvrir cet auteur. Commencer avec ce roman me semblerait une bonne chose. Merci pour la piqure de rappel !

    11
    Samedi 1er Mars 2014 à 14:11

    Nahe, si on prévoyait cette lecture début avril ?
    Manu et Somaja, je découvre moi aussi et j'ai très envie de continuer.

    12
    Samedi 1er Mars 2014 à 17:17

    Ce serait parfait pour moi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :