• Freestyle, Battles, SOPRANO

    Freestyle, SOPRANOTout est possible quand tu sais qui tu es 

    Passionnés de musique, Saïd et Rachid rêvent de monter un groupe. Mais dans leur cité, comment se créer un futur ?

    Quand leur nouvelle professeure de français leur fait étudier la poésie et leur enseigne le pouvoir des mots, Saïd a une révélation. Il va lui aussi se lancer dans l'écriture, donner du rythme à ses textes et s'inventer un destin : celui de Soprano.

    Pour se faire connaître, il doit d'abord aiguiser ses punchlines et passer par la case "battles" pour se mesurer à des adversaires tous plus redoutables les uns que les autres... Sera-t-il à la hauteur ?

     

    Mon avis :

     

    Avec la rentrée, je recherche des titres jeunesse qui pourraient plaire à mes élèves. J’ai donc été attirée par ce titre du rappeur Soprano, édité par Michel Lafon.

    Soprano n’est pas un novice dans le monde musical. Avant de lancer sa carrière solo en 2006, il était chanteur dans le groupe Psy 4 de la Rime. Ce roman, qui nous raconte l’histoire de Saïd et Rachid, s’inspire, on s’en doute, de son histoire. Saïd est son vrai prénom et Rachid est son ami d’enfance, fondateur du groupe Psy 4 de la Rime.

     

    Ce roman s’adresse à des enfants de 10-12 ans ou des lecteurs débutants, comme mes jeunes primo-arrivant. La police de caractère et les espacements sont également adaptés pour les enfants dyslexiques.

    Alors que le papa de Saïd rêve pour son fils d’un bel avenir et l’encourage à travailler dur à l’école, Saïd n’est pas très bon élève. Il préfère traîner avec ses copains et notamment Sarah dont il est secrètement amoureux bien qu’elle l’ignore. Un jour, sa prof de français lui propose de l’aider à remonter ses notes. Comme elle sait que Saïd participe à des battles de rap, elle va partir de là et l’aider à améliorer son rythme et la puissance de ses textes.

    Cela m’a amusée de découvrir la vie de Soprano, sympathique rappeur apprécié de mes élèves. Ce récit est clairement adapté aux fans du chanteur de 10-12 ans. Il parle d’école, de copains, des premiers émois, de musique… avec la légèreté des jeunes de cet âge.

    On pourrait reprocher un petit côté manichéen à ce récit mais le message aux jeunes est positif et en ces temps difficiles n’est-ce pas l’important ? Et puis, c’est assez rassurant pour un enseignant de se dire que, parfois, notre travail peut changer la vie, comme le chantait Goldman.

    Je garde donc ces récits sympathiques en tête (deux tomes sont parus) pour mes élèves quelque peu en froid avec la lecture.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Septembre à 21:09

    Je ne suis pas fan de Soprano (même si j'adore sa chanson "le clown"), mais je le trouve extrêmement sympathique et gentil dans The Voice. 

    Bonne semaine. 

      • Samedi 21 Septembre à 10:10

        Pareil pour moi. Mais mes jeunes adorent

        .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :