• GRIS, à travers les automnes, Tony SANDOVAL & Patricio BETTEO

    GRIS, à travers les automnes, Tony SANDOVAL & Patricio BETTEOLes feuilles mortes qui tourbillonnent dans le vent ravivent les sentiments de Léo. Il y a un an, à l’arrivée de l’automne, il se lia d’amitié avec Gris. Alors qu’il était assis à l’arrière de la camionnette, son père s’arrêta pour faire monter une étrange jeune fille qui venait de sortir de la forêt. Une apparition qui changea le quotidien de ce souffre-douleur des "corbeaux", une bande de filles harcelantes.  

    Mon avis : 

    La couverture et le dessin semblent, a priori, destiner cette bande dessinée aux plus jeunes. Mais une fois plongé dans l’histoire, on se rend compte qu’il n’en est rien. Solitaire, Léo est régulièrement harcelé et malmené par « Les Corbeaux », des filles à l’allure gothique qui le rackettent pour s’acheter des fringues. La rencontre de Gris, une étrange et douce jeune fille, est un rayon de soleil dans sa vie. Pas questions de laisser les Corbeaux lui faire du mal.

    Au fil des pages, l’univers sombre de cette histoire nous étreint. Mais les auteurs, déjouant les préjugés, nous surprennent. Le mystère de Gris, la douceur de Léo, la violence des Corbeaux… tout semble joué… Pourtant…

    J’ai bien aimé ce conte singulier, l’atmosphère que crée le dessinateur, le trait fin, la poésie qui se dégage de certaines planches, les teintes de l’automne qui parent l’album… et toute la violence et la noirceur des racketteuses qui viennent rompre cette douceur.

    Un album atypique, tant par l’histoire que par son format. A découvrir lui aussi.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :