• Hillbilly Elégie, J.D VANCE

    Hillbilly Elégie, J.D VANCEDans ce récit à la fois personnel et politique, J.D. Vance raconte son enfance chaotique dans les Appalaches, cette immense région des États-Unis qui a vu l’industrie du charbon et de la métallurgie péricliter. 

    Il décrit avec humanité et bienveillance la rude vie de ces « petits Blancs » du Midwest que l’on dit xénophobes et qui ont voté pour Donald Trump. Roman autobiographique, roman d’un transfuge, Hillbilly Élégie nous fait entendre la voix d’une classe désillusionnée et pose des questions essentielles. Comment peut-on ne pas manger à sa faim dans le pays le plus riche du monde ? Comment l’Amérique démocrate, ouvrière et digne est-elle devenue républicaine, pauvre et pleine de rancune ?

     

    Mon avis :

     

    Cette « ode aux péquenots » que nous propose J.D Vance est d’abord une déclaration de tendresse à sa famille et à son Midwest natal, lové au cœur des Appalaches. A travers son histoire et celle de sa famille, il dresse le portrait d’une région dévastée. Jadis pourvoyeuse d’emplois, elle a vu se détériorer le paysage économique peu à peu et ses habitants n’ont pas pu rebondir. Dépités, ils acceptent leur sort et vivent dans la pauvreté de génération en génération, résignés voire apathiques. Elle est aussi un regard sur le chemin parcouru depuis cette petite ville de la Rust Belt et sur ce sentiment d’appartenance, trahi par l’obtention de son diplôme d’avocat.

    Cette élégie (poème plaintif qui décrit une situation de désespoir provoquée par un chagrin d’amour ou une séparation) évoque à la fois la vie chaotique de JD Vance et la réalité sociale des Appalaches. Ayant grandi au sein d’une famille allumée, avec une mère hystérique, capable d’entrer dans des rages folles et de jeter sa voiture sur un poteau parce que son fils l’a contrariée, il va vivre chez ses grands-parents au début de l’adolescence. -Grands-parents exemplaires bien que Mamaw, comme il l’appelle, a quand même aspergé son mari d’essence et menacé de le brûler vif s’il n’arrêtait pas de boire et de courir les filles.- Ce sera sa chance. Ils croient en lui et le poussent à vivre autre chose. Après quatre ans passés dans les Marines, il intègre la faculté de droit de Yale. Premier universitaire de sa famille, il sort de sa condition sans pour autant oublier d’où il vient et ce qu’il doit à sa terre, cette région, ces gens qui sont avant tout des voisins et des amis.

    Le Midwest c’est une région rurale où l’inculture est grande. C’est l’Amérique profonde, patriote, blanche et souvent raciste. C’est l’Amérique qui a voté pour Trump, en a marre des élites et de leurs privilèges et ne fait confiance qu’à ceux qu’ils connaissent et leur ressemblent. L’auteur nous emmène donc au cœur de ses racines familiales, de sa région dont il nous conte l’histoire, la géographie, l’économie et les liens que le tout a tissés entre ses habitants.

    Hillbilly Elégie donne une voix aux sans voix ayant perdu toute illusion. Il décrit de l’intérieur une communauté qui a complètement muté en deux générations passant d’une société démocrate et ouvrière à une société républicaine et pauvre. Il pose aussi des questions essentielles : comment le pays le plus riche du monde, peut-il laisser une région entière se paupériser à ce point ? Comment des ouvriers appliqués et fiers sont-ils devenus des assistés permanents ?

    Un récit fort qui nous permet de mieux comprendre qui sont ces laissés pour compte ayant perdu confiance dans le système, les hommes politiques, les médias et comment ils en sont arrivés là. Un style souple et une écriture fluide qui font de ce récit un vrai page turner.

    #MRL17 #PriceMinister

     

     Hillbilly Elégie, J.D VANCE8e

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Jeudi 16 Novembre à 16:36
    Une lecture qui devrait m'intéresser pour mieux comprendre cette Amérique "profonde"...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :