• Hitler et les sociétés secrètes, Philippe VALODE

    La plupart des biographies et études sur Hitler passent sous silence un aspect fondamental de sa personnalité : sa fascination pour l'occulte, les sociétés secrètes et le paranormal : elle a dicté bien des actes qualifiés a posteriori d'irrationnels. Pour la première fois, la vie d’Adolf Hitler est ici racontée du point de vue de cette passion secrète. Nous le découvrons, jeune artiste à Vienne et membre d’un ordre néo-templier qui prêche la violence, la haine de l’Eglise et des juifs...

    Mon avis :

    Ancien directeur des éditions Trajectoires, Philippe Valode est l’auteur de nombreux ouvrages historiques à succès. C’est en connaisseur de l’ésotérisme et des sociétés secrètes qu’il nous livre le fruit de ses recherches.

    Comment un jeune homme ayant échoué à tous ses examens, un soldat n’ayant pas dépassé le grade de caporal, a-t-il pu devenir le Führer idolâtré par 60 millions d’Allemands ?
    C’est la question que s’est posé l’auteur et à laquelle il propose comme réponse que le déclic lui est venu sur la destinée qui s’offrait à lui en fréquentant la Société de Thullé. Manipulé par elle, il s’en est ensuite servi puis détaché en cherchant à supprimer ses principaux dirigeants. Restés impunis, ses crimes (il en dénombre douze) encouragèrent sans doute Hitler à poursuivre son œuvre jusqu’à en arriver au génocide de tout un peuple.

    En onze chapitres chronologiques, l’auteur s’attarde à nous présenter les sociétés et personnages qui ont influencé la pensée d’Hitler et forgé sa personnalité pour l’amener à envisager puis réaliser la Solution finale. Il expose avec clarté comment il s’est habillement servi des membres de ces sociétés pour gravir les échelons et asseoir son autorité. Ensuite, une fois au pouvoir, il s’est débarrassé de ses anciens mentors, interdisant même les sociétés secrètes en 1937. Il garda toutefois à ses côtés, son médecin personnel, un charlatan controversé et un astrologue réputé, Krafft, avec lequel il créa un comité secret d’astrologues pour orienter la propagande nazie.

    Basé sur des documents semblables à ceux compulsés par Arnaud de La Croix pour « Hitler et la Franc-maçonnerie », cet ouvrage présente des observations similaires, bien que moins recoupées. La différente est aussi dans le ton. Là où Arnaud de La Croix menait un travail d’historien et rédigeait son livre en scientifique, Philippe Valode nous conte davantage une histoire. Phrases courtes, détails importants répétés plusieurs fois, style plus littéraire et absence de notes en bas de page en font un ouvrage à la lecture plus aisée. Moins axé sur la Franc-maçonnerie, l’ouvrage nous parle également de la Société des « purs » et des Lebensborn, de Stalingrad, de la légion Charlemagne, des Einsatzgruppen, de l’opération Walkyrie… entre autres choses. Et c'est peut-être là le souci, à trop vouloir en dire, l'auteur ne va finalement pas au fond des choses.

    Un ouvrage intéressant pour ceux qui s’intéressent à la Seconde Guerre mondiale et à la façon dont l’idéologie nazie a pu germer et s’installer. A croiser ensuite avec d'autres ouvrages plus étayés.

      

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Juin 2013 à 07:50

    Je pense qu'il y a un anniversaire à fêter. Je passe donc ce matin (pour t'embrasser si je le peux) et te souhaiter une très bonne journée. Le soleil n'est pas encore présent mais je pense qu'il va venir pour te souhaiter, tout comme moi, un très joyeux anniversaire.

    Un livre qui intéresserait certainement mon fils.

    Très bon dimanche à toi (peut-être des livres en cadeau????)

    2
    Dimanche 9 Juin 2013 à 10:35

    Merciii Phil ! Je n'ai pas encore reçu mes cadeaux. Je te dirai...

    3
    Dimanche 9 Juin 2013 à 17:40
    Alex-Mot-à-Mots

    La Société de Thullé, kézako ? Encore une société secrète ?

    4
    Dimanche 9 Juin 2013 à 19:17

    Thulé est un mythe. Ce serait une île, la plus au nord de l'hémisphère nord dont Goethe a fait un poème. Les Aryens en seraient issus. La Société de Thulé est à l'origine un groupe d'études éthnologiques s'intéressant à l'Antiquité germanique. Ses mythes racistes ont donné naissance au nazisme.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :