• L'écume des rêves, Jacques BLAQUIERES

     

    Romans policiersQuel plaisir de recevoir ce livre par la poste ! Mon premier partenariat ! Merci à l'auteur Jacques Blaquière et aux Agents littéraires qui m’ont envoyé ce roman.

     J’avais hâte de le lire et me suis installée au jardin l’après-midi même. Je ne me doutais pas qu’il n’est pas de meilleur endroit pour savourer ce livre où la nature vibre à chaque page !

     

    Le récit débute comme un rêve intemporel suspendu entre la vie et la mort.

    Gonzague, le personnage principal, plonge dans ses souvenirs d’enfance et peint peu à peu sous nos yeux, la toile de sa vie. Fils d’agronome viticulteur, instruit dès son plus jeune âge des richesses de la nature périgourdine où il vit, il s’éveille aussi très tôt aux premiers émois et aux plaisirs des corps. Afin de le garder à l’œil, son père le retire de l’école du village à onze ans et lui fait donner des cours à domicile. Le matin, il travaillera au jardin expérimental avec son père. L’après-midi, il suivra le cursus scolaire. Son précepteur sera une jolie jeune Russe de trois ans son ainée, Cicindelle, qui éduquera son esprit comme son corps, cherchant à ce qu’il prenne conscience de la fragile distance entre désir et besoin.

    Vivant au sein d’une famille d’érudits lisant Socrate, Platon, Virgile ou Montaigne, Gonzague assistera le soir, à la veillée, à de belles scènes d’esprit, tout aussi formatrices et éducatives que l’aurait été l’école. Il rencontrera également d’illustres personnages comme un descendant de Vermeer, Teilhard de Chardin, Victor Ségalen et bien d ‘autres.

     

    Ce récit initiatique est une poétique ode à la vie et à la nature, à l'éveil des sens. 

    Ecrit par un érudit, ce roman tresse d’une plume pleine de tendresse et de sensualité, la destinée de Gonzague et des siens. Jacques Blaquière conte ici son Périgord avec le même amour de la terre et des hommes que l’on retrouve chez Pagnol ou chez Signol. Cette relation à la nature dont il s’est nourri, mêlée à ses connaissances de la peinture et de la littérature, font de ce roman une très agréable lecture qui mériterait d’être davantage mise en lumière.

     

    Je remercie les Agents littéraires de m'avoir mise en rapport avec l'auteur pour cette très agréable découverte à l’atmosphère si particulière.

     

     

      

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :