• L'enfant aux cailloux, Sophie LOUBIERE

    L'enfant aux cailloux, Sophie LOUBIEREElsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s'ennuient tellement - surtout le dimanche - qu'elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s'installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas. Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps - triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l'appeler à l'aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre... Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n'a plus qu'une obsession : aider ce petit garçon qui n'apparaît ni dans le registre de l'école, ni dans le livret de famille des voisins. Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n'existe pas ? Et qui est vraiment Elsa Préau ? Une dame âgée qui n'a plus toute sa tête ? Une grand-mère souffrant de solitude comme le croit son fils ? Ou une femme lucide qui saura croire à ce qu'elle voit ?

     

    Mon avis :

     

    Ce drame psychologique m’a tenté dès que j’en ai lu le résumé apéritif. Un zest de suspens, un soupçon de voyeurisme, une rondelle d’originalité, un trait d’histoire de famille… il avait tout pour me plaire. Et il m’a plu.

    Ce récit est tour à tour intimiste, dramatique, humoristique…

    Il dresse en tout cas, un beau portrait de femme, puisqu’il nous relate, par petites touches impressionnistes, la vie d’Elsa. Une femme forte, autrefois, en proie à la violence ordinaire, à la solitude, à ses petites manies, à la vieillesse et à la maladie. Sans aucun pathos, sans apitoiement, il parvient à émouvoir et à secouer le lecteur, installant crescendo un suspens qui fait froid dans le dos. Elsa est-elle folle ? A-t-elle des hallucinations ou est-elle simplement manipulatrice ? Obstinée, vieillissante et défaillante aussi, elle n’aura de cesse de convaincre son entourage qu’elle n’est pas sénile, qu’elle n’a rien inventé.

      

    Au fil des pages, on passe par toute une gamme de sentiments avant d’être retourné de manière magistrale par des rebondissements qu’on n’avait pas vu venir.

    Un roman noir, d’une grande tendresse et une écriture efficace qui tient en haleine jusqu’au bout.

     

      

     L'enfant aux cailloux, Sophie LOUBIEREL'enfant aux cailloux, Sophie LOUBIERE

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Juin 2012 à 13:18

    Je confirme : il faut que je lise ce livre. Tu as fini de m'en convaincre.

    2
    Dimanche 17 Juin 2012 à 17:30
    enna(lit)

    Il est dans ma PAL, c'est un livre voyageur alors ça sera le prochain que je lirai! Et tu confirmes mon envie de le lire!

    3
    Dimanche 17 Juin 2012 à 18:23

    J'espère qu'il te plaira. Moi j'ai bien aimé le côté "différent", ce n'est pas un drame comme un autre, ni vraiment un thriller, mais... J'ai beaucoup aimé le portrait d'Elsa aussi.

    4
    Mardi 19 Juin 2012 à 16:21
    Alex-Mot-à-Mots

    Ta conclusion ne peut que me convaincre...

    5
    Jessy James
    Lundi 25 Juin 2012 à 11:06

    Mon épouse me dit aussi de le lire. Je vais tenter ma chance.

    6
    Cajou
    Jeudi 12 Juillet 2012 à 03:08

    Roman noir + d'une grande tendresse... quel étrange mélange :)

    Le résumé m'avait bcp plu et ton billet ne fait que confirmer ma grande envie de le lire ! FInalement je l'ai mis en pause dans mon panier Amazon puisqu'il sort en novembre en Poche. J'ai été raisonnable pour une fois :)

    Cajou

    7
    Jeudi 12 Juillet 2012 à 09:06

    Tu devrais aimer, je pense.

    8
    Jacqueline H
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 17:45

    Argali, j'aimerais le lire ...... S'il est toujours en ta possession lors de notre prochaine rencontre .....:-)))

    9
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 17:55

    Je l'ai prêté à une collègue mais en septembre si tu veux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :