• L'été de l'ours, Bella POLLEN

    L'été de l'ours, Bella POLLENAprès le décès de son époux, haut diplomate anglais, Letty Fleming emmène ses trois enfants sur une île d Écosse, fuyant Bonn en pleine Guerre froide. Là, chacun tente de combler le vide laissé par cet homme plein de secrets. Mais la distance n’y fait rien, Letty ne peut se détacher de ces questions : son mari était-il vraiment le traître qu’on lui a dépeint ? Quelles menaces rôdent sur les siens ? Dissimulé aux yeux de tous, arpentant les plages et la lande désolées, un ours veille sur eux...

     

    Mon avis : 

     

    J’ai un peu tardé à commencer ce livre arrivé en même temps que d’autres partenariats. Je ne regrette pas d’avoir pris le temps de m’y plonger car j’ai pu en savourer la langue exprimant finement les sentiments et ressentis de chaque membre de la famille ou décrivant avec subtilité les lieux et les atmosphères. C’est un livre hors du temps qu’il faut pouvoir déguster lentement.

     

    J’ai aimé la construction du roman alternant les points de vue et racontant en parallèle l’histoire de la famille Fleming et les aventures d’un ours ayant échappé à son dompteur. Chacun va peu à peu livrer l’histoire au complet, racontant ses propres souvenirs et perceptions des faits.

    Jamie, le benjamin de la famille, un enfant renfermé, un peu attardé, comme se plait à lui marteler méchamment sa sœur Alba, va s’accrocher à cette histoire d’ours à la dérive, comme sa famille, persuadé qu’un lien existe entre l’animal et son père.

     

    Ayant du quitter Bonn dans la précipitation, la famille arrive en Ecosse, dans les Hébrides, une île austère à la météo maussade. Tout concourt à créer un climat tendu, une atmosphère oppressante. En arrière plan, se découpe les tensions politiques dues à la Guerre froide, les secrets professionnels du père décédé et des questions sans réponse auxquelles se heurte jour après jour la mère de famille, Letty. Chacun survit, replié sur lui-même, cherchant à sa façon à lutter contre la peine et à se reconstruire après le deuil. La famille a volé en éclats et Letty ne semble pas le remarquer. Seul Jamie, par sa vision différente des choses, apportera poésie et fantaisie dans le quotidien.

     

    Plusieurs lectures sont donc possibles ici. La première qui consiste à comprendre comment les membres d’une même famille vivent le deuil du père et tentent de le surmonter. Celle qui s’attache à la relation de Jamie et de l’ours, teintée de poésie et d’imaginaire. Celle enfin qui tente de comprendre, en suivant Letty, ce qui a provoqué la mort de Nikky et nous fait mener une enquête politico-historique.

     

    Un très beau roman, tout en émotion ; une histoire magistralement contée avec une grande tendresse.

      

    Merci à Babelio et aux Editions Belfond qui me l'ont fait parvenir via Masse Critique.

      

    Je l'inscris dans le challenge Petit Bac dans la catégorie "animal", dans le challenge "Voisins-Voisines" et le défi "La plume au féminin".

      

      

      L'été de l'ours, Bella POLLENL'été de l'ours, Bella POLLENL'été de l'ours, Bella POLLEN

      

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Mars 2012 à 14:10

    Oh tu renforces mon envie de lire ce livre, déjà repéré sur d'autres blogs ! Je note le lien bien sûr.

    2
    Philippe D Profil de Philippe D
    Samedi 17 Mars 2012 à 20:32

    Je ne connais pas du tout mais tu donnes envie de le lire...

    Passe un bon dimanche.

    3
    Jessy James
    Samedi 17 Mars 2012 à 21:59

    Mon épouse a beaucoup aimé aussi.

    4
    Lundi 19 Mars 2012 à 20:59
    Chaplum

    Moi aussi j'ai de plus en plus envie de le lire. Je l'ai pris en mains hier au salon du livre puis je l'ai reposé 

    5
    Philippe D Profil de Philippe D
    Lundi 19 Mars 2012 à 21:42

    Dommage que la couverture ne soit pas plus jolie!

    6
    Lundi 19 Mars 2012 à 23:59

    Manu a résisté, je suis épatée... ;-)

    7
    Mardi 20 Mars 2012 à 08:22
    Alex-Mot-à-Mots

    Je viens de terminer mon roma, et je le commence ce soir, j'ai hâte, après ce que tu en dis...

    8
    Mardi 20 Mars 2012 à 09:18

    J'espère vraiment que tu aimeras. C'est un roman touchant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :