• La fille des manifs, Isabelle COLLOMBAT

    La fille des manifs, Isabelle COLLOMBATBarbara marche pour le climat. Elle s’est tellement engagée dans le mouvement des jeunes pour sauver la planète qu’elle est devenue le nouveau visage de cette contestation. Barbara est sincère et déterminée : impossible pour elle d’accepter que les adultes soient aussi passifs ou cyniques. Mais son franc-parler ne plaît pas à tout le monde : un mot de trop lors d’une interview, et elle va être victime d’un véritable lynchage médiatique. Pour trouver la force de résister, elle écrit un journal à sa grand-mère, dont le destin tragique l’aide à traverser cette épreuve.

     

    Mon avis

     

    Elle a 17 ans et se prénomme Barbara mais cela aurait pu être Adélaïde, Anuna ou Vanessa. Dans son pays, dirigé par une Présidente, elle est devenue malgré elle la porte-parole du mouvement des jeunes pour le climat. Soutenue par le comité qui s’est spontanément créé et par sa famille, elle est cependant décriée par d’autres qui s’en moquent ou tentent de la discréditer.

    Au début de sa lutte, elle achète un carnet dans lequel elle décide de raconter son quotidien. Ses notes, elle les adresse à sa grand’mère récemment décédée qui dut se battre aussi pour la justice.

     

    Barbara est lycéenne et prépare un Bac pro en cuisine, sa passion. Elle ne se sent pas légitime pour mener cette cause en tant que leader mais quand elle prend la parole, elle se rend compte que tout est clair dans sa tête et que les mots lui viennent naturellement. Cette lutte, elle y croit, elle la trouve essentielle. Mais elle se rendra vite compte que s’exposer c’est aussi prendre des risques et que certains sont prêts à tout pour museler les voix discordantes.

     

    Isabelle Collombat nous offre ici un beau portrait de femme en lutte. Dans notre société, elles sont de plus en plus présentes et actives dans les mouvements de protestation. Leur engagement suscite souvent, dans les médias et sur les réseaux sociaux, des réactions très violentes et si l’une d’entre elles sort du rang, elle est la cible de toutes les critiques et devient « une emmerdeuse ». C’est ce que l’auteure nous montre ici en exposant les mécanismes de dénigrement et les moyens mis en œuvre pour les faire taire. On sent la colère de l’auteure entre les lignes, sa révolte par rapport à cette situation. Elle offre aux jeunes à qui elle s’adresse par ce roman des moyens de décrypter la réalité des luttes d’aujourd’hui contre toutes les formes de domination.

     

    Son récit est aussi un plaidoyer pour les études manuelles souvent dévalorisées par l’opinion publique qui croient que les longues études dans de « grandes » écoles forment des jeunes plus intelligents, plus savants et plus capables que les autres pour penser le vivre ensemble. Ce qui est tout-à-fait faux.

     

    J’ai aimé la personnalité de l’héroïne, son self contrôle malgré les événements, son courage et sa détermination ; les valeurs familiales qui lui ont été transmises ; la défense des études professionnelles ; le féminisme sous-jacent et le respect des femmes que ce roman prône.

    Un roman fort qui dénonce toutes les formes d’oppression et montre que se battre pour des causes justes est à la portée de tous. Une belle surprise.

    Merci aux éditions Syros pour cet envoi.

     

    La fille des manifs, Isabelle COLLOMBAT7e

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Mars à 20:28

    Je ne connais pas, mais d'après ce que tu en dis, c'est un livre qui pourrait me plaire...

    Bon dimanche. 

      • Dimanche 22 Mars à 21:52

        Oui vraiment intéressant.

    2
    Jeudi 26 Mars à 15:32
    gambadou

    Le thème est très intéressant, et si en plus c'est bien mené

      • Jeudi 26 Mars à 19:31

        Oui, un bon roman jeunesse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :