• La guerre des Lulus, tome 2 : Hans, Régis HAUTIERE & HARDOC

    La guerre des Lulus, tome 2 : Hans, Régis HAUTIERE & HARDOCLucas, Lucien, Luigi et Ludwig : quatre des pensionnaires de lorphelinat de labbaye de Valencourt en Picardie, et que tout le monde, par commodité, surnomme les Lulus. Leur univers a volé en éclats au cours de l’été 1914. Totalement isolés à larrière des lignes allemandes lors du déclenchement de la guerre, ces quatre inséparables bientôt rejoints par une autre réfugiée, Luce, 13 ans, ont dû en urgence apprendre à survivre dans un environnement soudain devenu très hostile. Réfugiés dans une cabane en forêt, les Lulus doivent en outre gérer linconnue que représente lunique adulte de leur petit groupe : Hans, un soldat allemand devenu leur prisonnier. Contre toute attente, celui-ci savère un compagnon conciliant, trop heureux déchapper au conflit et à ses combats sanglants. Une sorte de paisible bonheur sylvestre finit même par prévaloir au fil des mois, tandis que la guerre senracine dans lannée 1915.

    Mon avis :

    Nous retrouvons les cinq enfants dans leur cabane en forêt. Hans, leur prisonnier allemand les aide à soigner Luce qui a pris froid. Peu à peu la confiance s’installe entre les enfants et lui puis une véritable amitié. L’hiver 14 a été rude. Hans les aide donc à consolider et agrandir leur cabane et à préparer des provisions pour l’hiver suivant. On a du mal à croire que la France est en guerre. Jusqu’à ce que…

    Ce deuxième tome tient toutes ses promesses. Un peu moins drôle que le précédent, situation oblige, il est empreint d’une grande tendresse et d’une émotion vraie. Les personnages sont toujours aussi attachants, le ton juste et l’humanité qui traverse cette histoire malgré les circonstances fait plaisir à voir. Moments de joie et de tristesse alternent, rendant crédible cette vie de Robinson hors du temps.

    J’ai beaucoup aimé les dessins de la forêt, l’atmosphère et la lumière sont joliment rendues. En regardant bien, on aperçoit dans le paysage, un écureuil, un lapin… petits détails qui ont leur importance, comme autant de douceur dans un monde de brutes. Mention aussi aux souvenirs de Hans quand il raconte la guerre aux enfants. Ces cases sont simplement magnifiques.

    Une série qui semble être de plus en plus travaillée et précise. J’ai hâte de découvrir la suite à l’automne.

    La guerre des Lulus, tome 2 : Hans, Régis HAUTIERE & HARDOC

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Mai 2014 à 12:42
    Anne (desmotsetdesno

    Elle est encore dans ma pile BD, je vais lire les deux premiers tomes à la suite un peu avant la parution du troisième, je crois !

    2
    Mercredi 14 Mai 2014 à 13:58
    Noukette76
    Vivement le tome 3 ! Cette série est vraiment top !
    3
    Mercredi 14 Mai 2014 à 15:39
    4
    Vendredi 16 Mai 2014 à 08:55
    Alex-Mot-à-Mots

    Il va falloir attendre l'automne pour la suite ? Grrrr.....

    5
    Vendredi 16 Mai 2014 à 11:23

    Oui, c'est l'ennui avec les séries quand on les lit à leur sortie erf Mais je relirai le tout avec plaisir après.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :