• La ronde des innocents, Valentin MUSSO

    La ronde des innocentsRaphaël est assassiné dans les montagnes pyrénéennes : on le retrouve torturé, les mains liées, au bord d’un sentier. Son frère Vincent reçoit peu de temps après une mystérieuse vidéo et découvre, stupéfait, que l’ancien rebelle, apparemment assagi, cachait une épouse et un fils. La voix de Raphaël, inquiète et oppressée, donne un éclat étrange à ces images. Il supplie : « Protège-les. »

    Mon avis :

    Premier roman de Valentin Musso, cette « Ronde des innocents » est un policier assez bien ficelé. Deux enquêtes apparemment sans lien se mènent en parallèle dans le sud de la France. L’une dans les Pyrénées, l’autre à Nice. Plus elles avancent, plus les enquêteurs mettent leur vie en péril en découvrant des éléments irrationnels et complexes mêlant à de banales recherches de meurtriers, des groupes occultes et la sureté de l’Etat.
    Malgré une psychologie peu étoffée et bien qu’un peu caricaturaux (l’ex flic blasé et la jeune enquêtrice indocile) les personnages sont assez attachants pour qu’on ait envie de les suivre dans leurs démarches. Les deux premiers tiers du récit sont haletants et les interrogations qui se multiplient de part et d’autre donnent envie de découvrir le fin mot de l’histoire. La fin n’est cependant pas, selon moi, à la hauteur. Alambiquée, complexe, elle apporte de manière abrupte des éléments de réponse qui semblent tombés du ciel et remisent les enquêteurs dans des rôles de figurants. L’arrivée du paranormal dans l’affaire était-il bien nécessaire ?
    Cependant, le roman regorge de réflexions intéressantes, comme le passage sur la surdouance, la difficulté d’enseigner, d’éduquer des enfants aux compétences différentes, la complexité des relations familiales... L’écriture enlevée de l’auteur donne au récit un rythme soutenu que la construction parallèle rend encore plus efficace.
    Intrigue bien ficelée, rebondissements nombreux, atmosphère inquiétante... font de ce récit un suspens bien mené qui aurait pu être une totale réussite. Dommage que la fin soit si précipitée.

    La ronde des innocents

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Samedi 26 Juillet 2014 à 08:14

    Malgré les bémols que tu soulignes et que je partage, un roman qui m'avait plu et donné envie de poursuivre avec cet auteur ...yes

    2
    Samedi 26 Juillet 2014 à 20:47

    Je sais que j'ai aimé ce bouquin mais j'ai assez bien oublié son contenu.

    "Cendres froides" m'a marqué beaucoup plus. 

    Bon dimanche. 

    3
    Dimanche 27 Juillet 2014 à 18:07

    J'ai lu trois Musso et "Les cendres froides" est mon préféré. J'avoue cependant avoir apprécié les trois, à divers degrés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :