• Le blé en herbe, COLETTE

    Le blé en herbe, COLETTEPhil et Vinca, les deux héros adolescents du « Blé en Herbe » resteront le vivant symbole de la pureté du désir, de la joie des vacances. Les plages blondes et les chardons bleus prêtaient leurs couleurs estivales à ce charmant conte d’amour. La description que Colette, avec une émotion retenue, a faite de ce voyage sentimental et charnel ne peut vieillir en sa parfaite vérité.

    Mon avis :

    Quatrième classique du mois. Cette fois, j’ai choisi de relire un roman que j’ai découvert à quinze ans, emprunté en cachette dans la bibliothèque de mes parents. Premiers émois dus au parfum d’interdit de cette lecture clandestine.

    Première observation en retrouvant ce livre des années 70 : la quatrième ne parle quasiment pas de l’histoire. Après une présentation de l’auteur, que je n’ai pas recopiée ici, et un commentaire sur son style, on découvre un avis sur le roman (voir ci-dessus). Constat intéressant d’une évolution dans la construction d’une couverture.

    L’histoire est celle de deux adolescents ayant grandi ensemble, au fil des étés passés en Bretagne. Alors qu’ils entrent dans l’adolescence, l’amitié enfantine fait place à un amour platonique puis une attirance physique. Mais ils ne sont pas vraiment prêts et s’éloignent après s’être heurtés l’un à l’autre. Troublé puis séduit par Camille Dellaray, de vingt ans son aînée, Phil découvrira le plaisir dans ses bras pour revenir vers Vinca après le départ précipité de la dame.

    Je ne gardais qu’un souvenir flou de cette histoire, hormis la relation de Phil et de Camille. Les émotions suscitées étant plus vivaces dans ma mémoire. J’ai retrouvé le style de Colette, ses descriptions soignées de la nature -subtiles de la femme- et son vocabulaire choisi. La nature est plus qu’un décor ici, elle fait partie intégrante de l’histoire. Certes la langue a vieilli, devenant quelque peu désuète, mais le charme est toujours présent.

    Si le traitement est propre à l’époque (pudeur et retenue bien éloignées de ce qu’on peut lire de nos jours), le sujet, lui, est provoquant. Publié en 1923, il n’a pas manqué de choquer doublement. D’abord parce qu’il parle de l’initiation sexuelle de jeunes adolescents ensuite parce qu’il y mêle une aventure avec une femme d’âge mûr. Anticonformiste, Colette a dû s’amuser à choquer la bourgeoisie bien pensante de son époque. On ne peut qu’en sourire aujourd’hui.

    Un siècle plus tard, alors que les adolescents sont inondés d’images avant de ressentir le moindre frisson, il serait peut-être bon de leur parler de ce livre…

     

     Le blé en herbe, COLETTELe blé en herbe, COLETTELe blé en herbe, COLETTEAliment

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Juin 2013 à 09:40

    ah, Colette! je l'ai lue vers vers douze treize ans, une dizaine de livres je pense, j'adorais! et tu sais quoi? tu me donnes envie de la relire! je vais regarder ce que j'ai conservé dans ma bibliothèque.

    2
    Samedi 1er Juin 2013 à 16:24

    J'ai lu puis vu les Claudine aussi. J'adorais.

    3
    Jacqueline H
    Dimanche 2 Juin 2013 à 09:53

    J'ai lu ce roman il y a très longtemps et j'avais apprécié .... J'adore la série des Claudine que j'ai lu et relu ...:-)

    4
    Jacqueline H
    Dimanche 2 Juin 2013 à 09:55

    Oups .... lue et relue ...

    5
    Dimanche 2 Juin 2013 à 20:45

    Ai-je lu ce bouquin? Je ne m'en souviens plus du tout!

    Bonne semaine. 

    6
    Lundi 3 Juin 2013 à 10:16

    Je l'ai lu... il y a très longtemps ;-)

    7
    Lundi 3 Juin 2013 à 15:54
    Alex-Mot-à-Mots

    Mais nos ados ne trouveraient-ils pas ce roman trop mièvre ?

    8
    Lundi 3 Juin 2013 à 17:38

    Alex, je crains bien que si...

    9
    Mercredi 5 Juin 2013 à 20:11
    Manu/Chaplum

    Je me souviens l'avoir commencé vers douze, treize ou quatorze ans ? Et avoir été gênée de cette lecture en salle d'études. Bon, visiblement, j'étais plus prude que nos ados actuels

    10
    le blé
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 21:24
    Personnellement j'ai actuellement le livre à lire pour l'école et il m'a très clairement ennuyer. Je l'ai trouvé long malgré le faible nombre de pages, répétitif et j'ai trouvé l'évolution des sentiments bien longue à mon goût...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :