• Le butinage littéraire

    Mes lecturesEtes-vous, comme moi, adepte du butinage littéraire ?

    De quoi s’agit-il ? me direz-vous. D’un moment de pur plaisir.

    Prenez un après-midi – pas trop pluvieux, pour éviter la foule – quelques heures devant vous sans aucune obligation – pour avoir l’esprit libre – et une librairie qui vous plait.

    (Je préfère de loin les librairies au rayon livres des grandes surfaces. L’atmosphère y est feutrée et accueillante et les odeurs de papier et d’encre plus plaisantes.)

    Choisissez, selon votre humeur, un rayon ayant peu vos faveurs d’ordinaire ou, au contraire, celui qui vous attire à lui inévitablement.

    Laissez d’abord vos yeux décider pour vous. Une couverture attrayante, un titre accrocheur, un auteur inconnu… ce sont vos yeux qui vous guideront.

    Prenez le livre entre vos mains, installez vous là où personne ne viendra vous bousculer et lisez. Au début, au milieu, peu importe. Laissez-vous emporter par la lecture.

    Reposez le livre et reproduisez la scène autant de fois que vous le souhaitez.

     

    Selon vos envies et votre bon plaisir, vous resterez seul maître à bord, piochant ça et là à l’aveuglette, dans l’unique but de découvrir le livre qui vous parlera personnellement, à ce moment précis. Ou vous suivrez les avis et commentaires que les libraires attentionnés auront disséminé sur les tables pour guider votre choix.

     

    Un des avantages du butinage littéraire est qu’il vous permet de vous familiariser en très peu de temps avec plusieurs publications et vous donne un avant-goût de lecture sans aucune obligation d’acquisition.

    Un second, et non des moindres, est que la perle rare que vous avez tant cherchée peut vous apparaître soudain par le plus grand des hasards.

    Enfin, ce butinage vous met en contact avec des livres dont vous n’auriez jamais soupçonné l’existence, tant la production est abondante.

     

    Si vous n’êtes pas un butineur littéraire, laissez-vous tenter par l’expérience… et venez me la raconter…

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline H
    Lundi 29 Novembre 2010 à 21:47

     Le butinage littéraire .... un moment de pur plaisir "rien qu'à soi' !

    Le seul "hic" ....... impossible de sortir "les mains vides" ..... ! :-)

     

    2
    Mardi 30 Novembre 2010 à 07:30

    Ne jamais me lâcher à la FNAC, c'est trop dangereux pour mon porte-monnaie :)

    3
    pasdec
    Mardi 30 Novembre 2010 à 09:06

    J'adore ça ! Le plaisir à l'état pur !

    4
    eugénied
    Mardi 14 Décembre 2010 à 13:39

    J'aime ces moments de lecture furtifs. Mais je n'oserais jamais sortir de la librairie les mains vides. J'aurais l'impression de "voler". C'est idiot, je sais. Heureusement, je trouve toujours un livre qui me plait !


     

    5
    Amarilli S
    Vendredi 17 Décembre 2010 à 09:37

    Coincée par la neige, je m'en vais de ce pas butiner à la librairie de ma rue. Après-midi lecture devant un bon cappuccino. Huummm !

    6
    Lundi 14 Février 2011 à 21:49

    Ah non, non. Si je fais ça, je vais ressortir avec un paquet de livres et mon portefeuille vide !

    7
    argali Profil de argali
    Lundi 14 Février 2011 à 22:24

    Je me suis mis des limites ! De nombre et de budget. Sinon j'étais comme vous. Je craquais à chaque fois.

    8
    Vendredi 9 Août 2013 à 11:38

    Moi aussi, je butine, et c'est un des rares plaisirs qui me permette d'être hors du temps, hors du monde, hors des problèmes. J'oublie où je suis et qui je suis.

    Par contre, comme Jacqueline, impossible de sortir les mains vides,

    Bisous Argali ^^

    9
    Vendredi 9 Août 2013 à 16:10
    Olivia Billington

    Pas en librairie, mais bien en bibliothèque.

    10
    Vendredi 9 Août 2013 à 17:55

    On est toutes pareilles finalement

    11
    Samedi 10 Août 2013 à 09:20

    J'adore ces instants de découverte !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :