• Le livre sans nom, Anonyme

    Le livre sans nom, AnonymeTout commence à Santa Mondega, une ville oubliée du reste du monde, avec la venue d'un étrange homme encapuchonné dans le "Tapioca" un bar local. L'étranger commande un bourbon et après une démonstration de l'hospitalité locale, le boit et... tout ce que l'on sait c'est que les seuls survivants furent l'étranger et Sanchez, patron du bar. Sur une île lointaine, deux moines Kyle et Peto reçoivent une mission : ils doivent se rendre à Santa Mondega et rechercher une pierre magique l'"œil de la Lune" censée apporter invulnérabilité à celui qui la porte. Ailleurs, une jeune femme, Jessica, se réveille dans une maison inconnue. Amnésique, elle apprend qu'elle sort d'un coma de cinq ans après avoir été victime d'une tentative de meurtre. Elle serait le dernier témoin vivant des crimes du Bourbon Kid. Pendant ce temps, l'inspecteur spécialisé en phénomènes paranormaux, Miles Jensen, se rend à Santa Mondega pour y mener son enquête. Il sera aidé dans sa tâche par Somers, obnubilé par ce Bourbon Kid de triste mémoire. 

     

    Mon avis :

     

    J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune avec MissMya et Lystig.

    Pour ceux qui l’ignoreraient encore, l’originalité de ce livre tient à deux choses. Premièrement, il a d’abord été publié sur Internet, sur le site lulu.com et c’est son succès sur la toile qui a attiré l’attention de l’éditeur anglais O’Mara. Deuxièmement, son auteur est anonyme et tient à le rester.

    Depuis, ce roman est devenu un véritable best seller. Il avait donc de quoi attirer mon attention et c’est tout naturellement que j’ai accepté une lecture commune le concernant.

     

    Qui aime le cinéma américain trouvera dans cette histoire de nombreux clins d’œil à des films cultes. Ainsi l’amnésie de Jessica n’est pas sans rappeler « Kill Bill » ; les morts suspectes des lecteurs d’un livre sans nom nous renvoient à « Le Cercle » ; quant à l’ambiance, l’atmosphère du récit, on oscille entre John Woo et Tarantino.

     

    Le duo des inspecteurs, formé contraint forcé, est là aussi un poncif du genre : un blanc, un noir, deux marginaux chacun dans leur genre et des passionnés de cinéma.

    Pour toutes ces raisons, j’ai mis quelques chapitres à entrer dans l’histoire. Je trouvais les références sans finesse, la caricature un peu forcée… Mais au fil de la lecture, j’avoue avoir été prise par l’intrigue, les innombrables personnages qui se croisent, le mélange polar-fantastique-horreur et surtout le 2e voire 3e degré dont l’auteur joue avec plaisir. J’aurais pu aimer s’il n’y avait pas eu l’arrivée des vampires. Ca, ça a gâché mon plaisir.

     

    L’écriture est d’une grande simplicité - en style direct - la langue est ordinaire et plus vulgaire qu’il n’en faut à certains moments. Ce n’est pas là qu’il faut chercher les qualités du livre. Mais l’écriture est « visuelle », décrivant par le menu les scènes de bastonnade ou les cadavres retrouvés par la police.

    Je pense que ce livre plaît car l’action est rythmée, les rebondissements nombreux, les mystères épais et les invraisemblances encore plus ; que cela rappelle le cinéma d’action à la Tarantino ; qu’il se lit aisément et que le mystère qui plane autour de l’identité de l’auteur attire ceux qui voudraient y reconnaitre « la touche de… ».

     

    J’ai passé un bon moment, je ne regrette pas cette lecture – maintenant je sais de quoi il s’agit - mais je n’ai pas été enthousiasmée comme j’avais cru l’être à la lecture de certaines critiques dithyrambiques. Au 2e degré, c’est un bon pastiche. Au 1er, c’est un polar un peu fourre-tout, où tout ce qui fait la mode littéraire et cinématographique actuelle est mis en scène, avec plus ou moins de bonheur.

    Bref, c'est un véritable ovni littéraire déjanté, à lire pour se faire une idée personnelle.

      

      

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 07:52

    Pas très envie. Je préfère revoir Kill Bill!

    2
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 13:43

    J'ai lu ce livre il y a un petit moment et j'ai vraiment adoré, pourtant, ce n'est pas le genre de livres que j'aime! J'ai hâte de lire la suite!

    3
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 16:04
    Alex-Mot-à-Mots

    J'avais bien aimé, mais sans plus. La suite des aventures du Bourbon Kid se dérouleront sans moi.

    4
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 19:04

    "c'est un véritable ovni littéraire déjanté" ----> Tu as bien raison !!!

    Pour ma part j'ai passé un excellent moment, c'est totalement inattendu, j'ai adoré !

    Ravie d'avoir découverts ce livre en ta compagnie, bisous ma jolie !

    5
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 18:57

    Personnellement, je l'avais adoré

    6
    Jacqueline H
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 22:23

    J'ai déjà lu plusieurs avis "positifs" sur ce livre ......j'ai hésité à l'acheter .... puis j'ai renoncé ! A la lecture de ton billet, je me dis que ce livre n'est pas pour moi ! :-)

    7
    Samedi 17 Décembre 2011 à 19:20
    Chaplum

    Les films auxquels tu fais référence ne m'ont pas passionnée, donc je passe. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :