• Le mardi sur son 31

     

    Sans savoir par où débuter, je commence aussitôt à jouer mon rôle de metteur en scène, afin qu’on ne se quitte pas tout de suite. Et je fais mine d’examiner l’installation technique, de faire le tour du lieu, en grognant : « Bien, bien, bonne architecture, bon éclairage, la clim, c’est bien », jusqu’à monter sur scène, me placer à côté d’Ingrid qui me regarde faire en silence.

     

    Le comédien malgré lui, Michel QUINT

     

     

    A la suite d’un quiproquo, Baptiste Février, jardinier paysagiste, est engagé comme comédien et chargé par une riche veuve de faire retrouver l’usage de la parole à sa fille de vingt ans, Ingrid.

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :