• Le mois belge : Romans de gare

     

    Le mois belge : Romans de garePartant du constat qu’en Belgique, plus de 300 000 personnes prennent le train quotidiennement pour aller travailler et que les trajets durent environ une heure, les éditions Luc Pire de Liège et Van Halewyck de Louvain ont imaginé leur proposer... des romans de gare. N’est-il pas, en effet, lieu plus adéquat pour lire, que le train ou le quai ?

     

    Souvent considéré comme de la littérature facile, le « roman de gare » a séduit pourtant des auteurs brillants (Simenon, par exemple) et des milliers de lecteurs. C’est en 1851 que Louis Hachette eut l’idée de créer, pour rompre la monotonie du voyage, une collection spéciale, d’ouvrages vendus sur le réseau ferroviaire français. Cent soixante ans plus tard, pourquoi ne pas remettre l’idée au goût de jour ? C’est ce que ce sont dit les éditeurs précités.

     

    En collaboration avec la SNCB, deux collections ont vu le jour : Kill and read (polar) et Kiss and read (romance) proposant des romans courts ayant pour cadre des villes belges. Plusieurs écrivains belges de renom se sont laissé séduire par l’aventure, comme Jean-Baptiste Baronian ou Luc Baba pour les polars ou encore Isabelle Bary pour la romance.

     

    La belgitude de cette collection se marque jusque dans ses titres avec « Braine Blues », « Meurtre à Waterloo », « Le mystère Curtius » ou encore « Les dépeceurs de Spa ». Une idée originale et sympathique que j’ai testée et dont je vous parlerai bientôt.

     

    Ces romans de gare sont en vente dans toutes les librairies et bien évidemment... les gares, au prix de 10 €.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Vendredi 24 Avril 2015 à 07:31

    J'apprends quelque chose ....:-) ......

    2
    Vendredi 24 Avril 2015 à 12:54
    Anne (Desmotsetdesno
    Moi aussi ;-)
    3
    Vendredi 24 Avril 2015 à 16:52

    Ha ! Je suis contente d'être utile. happy

    4
    Vendredi 24 Avril 2015 à 21:11

    10 euros, c'est plus qu'un livre de poche. C'est peut-être un peu trop pour inciter les voyageurs à lire...

    Bon weekend.

    5
    Dimanche 26 Avril 2015 à 07:47

    Je connaissais les collections, mais pas leur nom ni cette inspiration du roman de gare. Les polars semblent avoir davantage de succès auprès des auteurs ; je tenterais quant à moi peut-être une des romances à l'occasion.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :