• Le mois des classiques

    Romans policiers

    Le challenge de George sur Stendhal m'a donné l'envie de présenter quelques classiques que j’aime et qu’il m’arrive de proposer à mes étudiants.

    Je n’impose jamais la lecture d’un classique. J’estime qu’imposer est le meilleur moyen de les dégoûter. Je cherche plutôt à leur donner le goût. Par la lecture d’extraits, par des adaptations en bandes dessinées, par une lecture commentée en classe, je tente de leur donner envie d’en découvrir davantage.

     

    Le quotidien dépeint dans les classiques est bien loin des réalités d’aujourd’hui, le style semble désuet, le vocabulaire ardu… il ne me viendrait pas à l’idée de lâcher mes élèves dans ce monde sans préparation. Mais en les accompagnant, on parvient à tisser des liens entre hier et aujourd’hui, à leur faire goûter au plaisir de la découverte, à éveiller leur curiosité, à leur faire comprendre ce qu’ils ne pensaient pas être à leur portée.

     

    Mai sera donc, en grande partie, le mois des classiques.

      

      

     Romans policiers

     

     

    Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Mai 2011 à 08:16
    George Sand

     

    bonne nouvelle !

    2
    Mercredi 11 Mai 2011 à 08:35
    mazel

    bonne idée... mais doucement... que le livre ne soit pas trop épais pour ne pas décourager au début.

    bises

    3
    Mercredi 11 Mai 2011 à 10:22
    ivre de livres

    Je viendrai lire les billets avec grand plaisir, histoire de se dire : ah oui celui là je le relirai bien   ou aussi : je n'ai jamais lu quel dommage !

     

    4
    Dimanche 15 Mai 2011 à 06:52

    Un prof de français qui n'impose pas un livre à ses élèves! Mais quel bonheur!

    Je lisais, étant enfant, j'ai abandonné la lecture (sauf celle imposée bien sûr) en humanités. Pourquoi?

    J'ai retrouvé la lecture après ma sortie de l'école.

    Je ne dis pas que les enfants ne doivent pas lire de classiques mais certains sont, il faut bien le reconnaitre, imbuvables! Le principal est, certainement, de ne pas les dégouter de la lecture.

    Bon travail avec tes élèves et bon dimanche.

    5
    pasdec
    Lundi 16 Mai 2011 à 10:55

    J'admire cette volonté de donner ce genre de textes aux élèves qui sont les nôtres. J'avoue que je n'en ai plus trop le courage. Il y a trop à expliquer, décortiquer, reprendre... Félicitations.

    6
    Mardi 31 Mai 2011 à 18:02

    Contente de voir que tous les profs de français n'imposent pas des lectures à leurs élèves ! De toute ma scolarité, je n'ai retenu et apprécié qu'une lecture imposée : l'écume des jours de Boris Vian ... Allez savoir pourquoi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :