• Le monde selon Fawad, Andrea BUSFIELD

    Mes lecturesCurieux, vif et intelligent, Fawad, onze ans, porte sur le monde un regard critique et amusé. Son père et ses frères ont été tués pendant la guerre, et il vit à Kaboul avec sa mère, qui se démène pour subvenir à leurs besoins. Tout change lorsque celle-ci trouve un emploi chez des expatriés qui acceptent de les loger. Fawad découvre le confort moderne et le comportement étrange des Occidentaux en observant ses hôtes, une joyeuse petite bande aux mœurs étranges. Surtout, il se lie d'amitié avec Georgie, une Anglaise éblouissante qui travaille dans une ONG et vit une dangereuse histoire d'amour avec un chef de guerre afghan. Durant une année, Fawad va grandir au rythme de deux cultures.

     

    Mon avis :

     

    Fawad, c’est le Gavroche de Kaboul. Sa candeur et son innocence apporte fraîcheur et tendresse à la peinture bien triste de la vie en Afghanistan. Les talibans sont partis mais le pays a souffert et souffre encore. Deuils, misère, amertume… touchent les proches de Fawad.

    Alors que le pays essaie de se reconstruire, Fawad, lui, découvre, la vie, l’amitié, l’amour. La différence aussi, auprès d’étrangers venus aider son peuple et qui mènent des vies bien étranges, loin des valeurs et des traditions que sa mère lui a inculquées. Au fur et à mesure, une réelle tendresse va s'installer entre les protagonistes et chacun apprendra des autres. L'immersion dans la culture afghane est totale et vécue de l'intérieur, ce qui rend ce livre très intéressant.

     

    J’ai éprouvé beaucoup de tendresse et d’admiration pour cet enfant. Et beaucoup aimé la profondeur des propos sous une écriture fluide et légère.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :