• Le pacte des vierges, Vanessa SCHNEIDER

    Le pacte des vierges, Vanessa SCHNEIDEREn 2008, la ville de Gloucester, sur la côte Est des États-Unis, a connu un baby-boom d'un caractère très particulier. Dix-sept adolescentes du même lycée ont accouché en l'espace de quelques mois. Elles n'avaient pas encore seize ans et la rumeur a argué que certaines d'entre elles avaient décidé d'être enceintes de concert. C'est ce fait de société, abondamment relayé par les médias à l'époque, qui a inspiré à Vanessa Schneider un roman, « Le Pacte des vierges ».

     

    Mon avis :

     

    Au fil des chapitres, quatre adolescentes se confient à brûle pourpoint à une journaliste. Compte rendu brut de leur interview respective, ces témoignages croisés vont peu à peu dévoiler leur motivation, les liens qui les unissent et les convictions de chacune.

    Basé uniquement sur les articles qui sont parus à l’époque où cette affaire a défrayé la chronique, le roman donne la parole à ces adolescentes. Dans un style oral, vif et intense, il imagine les dessous de l’histoire. Dans leur langage d’adolescentes, direct et franc, elles nous confient leur espoir, parfois naïf, d’une vie meilleure après les affres d’une enfance déchirée ou trop couvée. Leur bébé, vraiment désiré, sera la clé de la liberté, du bonheur ou de la reconnaissance sociale.

      

    Ces confidences nous dépeignent de pauvres vies, sans éclat, sans grand dessein et une Amérique profonde où la crise fait rage et ronge les âmes très tôt. Une Amérique hypocrite également qui se repaît de la situation de ces jeunes filles et leur propose 5000 dollars pour leur témoignage exclusif mais qui, puritaine à outrance, les juge et s’offusque de leur situation.

      

    Agréable à lire et plaisant, ce roman m’a cependant laissée sur ma faim. Sans doute espérais-je une analyse de la situation, un peu de recul critique plutôt qu’un récit imaginé sans réelle profondeur.

      

      

    Le pacte des vierges, Vanessa SCHNEIDER

      

     

    Le pacte des vierges, Vanessa SCHNEIDER

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    cajou
    Dimanche 18 Septembre 2011 à 00:29

    Je suis bien contente d'avoir ton avis. Je n'ai pas choisi ce livre dans la liste de Priceminister parce que j'ai vu, il y a quelques mois, un après-midi sur TF, un téléfilm sur le sujet. Et je vois que le livre traite le sujet de la même façon (pas très profonde). Donc j'ai bien fait de ne pas avoir choisi celui-là, j'aurais été déçue de n'y trouver rien de plus qu'à la télé !

    Bisous

    2
    Dimanche 18 Septembre 2011 à 12:01

    Oups! je voulais le lire... en fait, dans ces cas là je ne lis pas les avis, mais j'ai lu le commentaire de Cajou... aïe... les opinions semblent très mitigées sur ce livre. j'hésite encore un peu. En même temps, avec ma PAL qui grandit chaque jour... Bon, je garde le lien vers ton article! Bon dimanche!

    3
    Lundi 19 Septembre 2011 à 05:05

    Je l'ai déjà rencontré à plusieurs endroits, celui-là. Le sujet ne me dit pas grand-chose.

    4
    Mardi 27 Septembre 2011 à 01:07
    Mamzellemelo

    Cajou, nous avons dû tomber sur le même téléfilm le même jour. Sauf que je ne l'ai pas regardé ayant l'intention de le faire plus tard.

    Argali, ton avis en rejoint d'autres que j'ai croisé : pas assez de recul ni d'analyse.

    5
    Lundi 17 Octobre 2011 à 09:50

     ah enfin quelqu'un qui partage mon avis sur ce livre. Je ne voyais que des avis positifs et je commençais à me poser des questions sur ma propre analyse..

    6
    basrom
    Jeudi 14 Juin 2012 à 21:33

    J'ai choisi un livre pour adultes pour l'examen. J'ai aimé l'écriture de ce récit qui change des romans jeunesse. L'intrigue se construit peu à peu et on l'apprend en même temps que la journaliste à qui les jeunes se confient. Cette construction de l'histoire m'a plu. Par contre, j'ai trouvé certains passages un peu longs et d'autres creux. J'avais envie qu'il y ait de l'action, que cela bouge, évolue.  Malgré tout, j'ai lu sans presque m'arrêter et à la fin, j'ai été ému par ces vies gâchées. Je conseillerai ce livre aux femmes plutôt car elles ont une autre sensibilité. Mais même si ce n'est pas "mon genre", ce livre m'a plu, surtout à la fin, lors du coup de théâtre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :