• Le retour, Robert GODDARD

    Le retour, Robert GODDARDCornouailles, 1981. Chris Napier revient pour la première fois depuis des années à Tredower House, le domaine familial, acquis entre les deux guerres par son grand-oncle Joshua, pour assister au mariage de sa nièce. Au beau milieu de la cérémonie, Nick Lanyon, l'ami d'enfance de Chris, fait irruption et annonce, à la surprise de tous, que son père, Michael Lanyon, exécuté pour avoir commandité le meurtre de Joshua en 1947, était innocent. Il en a la preuve. Le lendemain, on retrouve Nick pendu. Par fidélité envers son ami, et pour dissiper des silences et des zones d'ombre qui depuis trop longtemps hantent sa famille, Chris décide de faire la lumière sur l'assassinat de son grand-oncle. Mais il y a des secrets qu'il est parfois bon de laisser en sommeil et Chris est loin de se douter des dangers qu'il encourt en exposant ainsi la légende familiale à la lumière de la vérité.

    Mon avis :

    Cadeau offert par mes collègues, ce roman a agréablement peuplé mes après-midi de lecture. Je ne connaissais pas Robert Goddard auparavant et je suis contente d’avoir fait sa connaissance.

    Chris a onze ans quand sa vie change radicalement. Son grand oncle est retrouvé assassiné et très vite les soupçons se portent sur le père de son meilleur ami, Nicky Lanyon. Humiliée et mise au ban de la petite communauté de Truro, la famille Lanyon déménage tandis que le père est emprisonné. Nicky part sans que Chris ait pu lui dire au revoir. Devenue riche grâce à l’héritage, la famille de Chris emménage dans la demeure de l’oncle Joshua sur les hauteurs de la ville. C’est là que trente ans plus tard, Chris reverra brièvement Nicky avant qu’il ne se suicide. Les dernières paroles que Chris entendra de lui étant « qui a tué mon père, Chris ? ».
    Chris va alors mener ses propres investigations afin de comprendre ce que Nicky tenait pour acquis. Que savait-il que lui ignore ? De recherches en découvertes, des bribes de conversation, des souvenirs fragmentaires vont refaire surface. Le petit garçon qu’il était n’avait pas conscience de l’importance des discussions des adultes à l’époque. Mais avec le recul et l’éclairage du temps passé, Chris se rend compte qu’on ne lui a pas tout dit. Et si Nicky avait raison ? Et si sa famille était en partie responsable ? Chris va remuer ciel et terre pour comprendre, rendre visite à des témoins de l’époque, plonger dans les journaux qui relatent l’affaire et le procès... L’expression « secrets de famille » prend alors tout son sens. Ces deux familles liées en 1947 par ces événements tragiques le sont encore trente ans plus tard.
    Parallèlement, Chris va devoir faire face à des situations imprévues et des désagréments importants. Ont-ils un lien avec l’affaire ou ne sont-ils que pure coïncidence ?

    J’ai beaucoup aimé cette saga familiale qui nous plonge au cœur des Cornouailles et mêle habilement deux époques, deux mondes pourrait-on dire. La narration est fluide et tient en haleine du début à la fin ; la description des années quarante est précise et l’atmosphère très bien rendue. Que ce soit les années de guerre et de privation ou celles qui ont suivi où le rationnement était toujours de rigueur et où chaque famille soignait ses blessés ou pleurait ses morts.

    Les personnages du roman sont consistants et chacun bénéficie d’une psychologie approfondie. Même les personnages secondaires possèdent une réelle densité. Chacun joue ou a joué un rôle dans l’histoire. Et Chris n’a de cesse de faire la lumière sur ce rôle aussi insignifiant soit-il parfois.

    Manipulation, conspiration, trahison, secrets... tout est mis en œuvre de façon magistrale pour maintenir le suspens jusqu’au bout. Un récit fascinant d’une belle intensité. Je vous le recommande.

     

    Le retour, Robert GODDARD11e Le retour, Robert GODDARD

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 09:01

    Un billet alléchant, un roman qui devrait me plaire .....:-)

    2
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 11:09

    Je te le prête quand tu veux.

     

    3
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 14:12
    Alex-Mot-à-Mots

    C'était une demande de ta part ou une agréable surprise ?

    4
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 14:36

    Une surprise. je suis en arrêt maladie et ils ont eu l'idée de m'envoyer ce livre signé.

    5
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 17:34
    Anne (desmotsetdesno

    Quelle délicate attention ! Et le conseil me paraît excellent ! J'ai son premier roman quelque part tout au fond ou presque de la PAL (un des premiers livres découverts grâce aux blogs).

    6
    Samedi 18 Octobre 2014 à 09:00
    Alex-Mot-à-Mots

    Rien de grâve, j'espère ?

    7
    somaja
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 10:53

    J'avais beaucoup aimé Heather mallander a disparu, et j'avais bien l'intention de continuer à lire cet auteur. Et comme ton billet est tentant, je note !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :