• Les bulles, Claire CASTILLON

    Mes lecturesPetite, je me croyais anormale; Je suis ravie que tu fréquentes mon frère; Mon mari ne me touche pas depuis des lustres; Je ne vois pas pourquoi il me tromperait; J’ai toujours su que j’étais la mère de mon neveu; L’amour n’est pas un spectacle; Si je meurs, pense à Hugues Aufray.
    Jamais à une fantaisie près, chacun ici vit dans sa bulle, à travers laquelle les images du monde parviennent déformées, fêlées, désespérées. A moins que, faisant office de loupe, celle-ci permette de mieux scruter certains détails troublants de vérité.

    Mon avis :

    Cette 4e de couverture m'a attirée de suite. Je n'ai pas été déçue.

    Une trentaine de nouvelles, des monologues pour la plupart, nous décrivent en quelques pages le quotidien d'hommes et de femmes ordinaires. Chacun vit dans une bulle, enfermé dans ses préoccupations, ses valeurs, ses a priori ou son utopie. Drôles, émouvantes, amères ou acerbes, elles croquent finement nos travers, nous proposant des chutes le plus souvent inattendues.

    Soumission, bêtise, aveuglement, malveillance, mauvaise foi... enferment ces personnages qui ne s'en rendent même pas compte. Et on s'amuse à changer les prénoms des titres pour y placer ceux de notre entourage... ou le nôtre.

    A déguster sans modération.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Amarilli S
    Vendredi 10 Décembre 2010 à 15:21

    Je regrette que les nouvelles soient inégales dans leur qualité. Mais j'ai passé de bons moments de lecture.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :