• Les cahiers noirs de l'aliéniste. Tome 1 : Dans le quartier des agités. Jacques CÔTE

    Les cahiers noirs de l'aliéniste. Tome 1 : Dans le quartier des agités. Jacques CÔTEParis, juillet 1889…
    À vingt-sept ans, Georges Villeneuve a terminé ses études en médecine. Désireux de se spécialiser en médecine légale des aliénés, il quitte le Québec pour se rendre à Paris où il aura la chance d
    étudier avec les plus grands aliénistes de lépoque, Valentin Magnan à lasile Sainte-Anne et Jean-Martin Charcot à la Salpêtrière. Le jeune Montréalais en profitera aussi pour assister aux cours réputés de Brouardel, à la morgue de Paris, et pour suivre une formation avec Mégnin, le pionnier de l’entomologie judiciaire.
    Mais dès la première journée du Congrès international de médecine mentale de Paris, qui se tient à l
    asile Sainte-Anne, Villeneuve est témoin de ladmission dramatique dun patient atteint dune sévère intoxication à labsinthe. Quand Magnan apprend que la police croit ce malade dangereux et veut sen emparer pour laccuser de meurtre –ce serait le fameux « coupeur de nattes » dont la presse parle tant depuis des mois, il demande à son jeune élève de veiller sur lui, mais aussi de mener sa propre enquête. Or, les recherches de Villeneuve lamènent très vite sur une tout autre piste, celle dun étrange dandy au passé trouble et qui entretenait de bien curieuses accointances avec son patient.

    Mon avis :

    La fin du XIXe siècle est une période qui me fascine à plus d’un titre. A Paris, l’Exposition universelle célèbre le centième anniversaire de la Révolution, la tour Eiffel domine la ville, la médecine fait des progrès énormes dans divers domaines, la police scientifique s’épanouit, de grands artistes se produisent sur scène, l’impressionnisme vit ses heures de gloire, la littérature se porte bien, les Parisiens ont envie de s’amuser après la guerre franco-prussienne qui fut une vraie boucherie... Bref, ce roman de Jacques Côté avait tout pour me plaire dès le départ.

    Il nous raconte l’histoire de Georges Villeneuve, jeune médecin québécois, venu poursuivre ses études à Paris afin de se spécialiser en médecine psychiatrique. Un emploi l’attend à Montréal à son retour. Mais témoin de l’arrivée d’un malade intoxiqué à l’absinthe, il se voit confier par son chef de service, l’enquête qui permettra de l’identifier.
    Nous avons affaire à une enquête dans le plus pur style policier mais Jacques Côté l’enrichit de manière remarquable par une dimension historique d’une rare précision -celle de l’histoire des sciences. Il se base, pour ce faire, sur des faits réels : le séjour du docteur Villeneuve à Paris, stagiaire à Sainte-Anne sous la direction du célèbre aliéniste Valentin Magnan qui œuvre à l’humanisation des soins apportés aux malades mentaux, suivant en cela les traces de son prédécesseur Philippe Pinel. Les premiers pas de la psychiatrie moderne nous sont relatés par le menu sans que cela ne soit pesant ou n’alourdisse le récit.
    Amené à déambuler dans Paris, pour les besoins de l’enquête, Georges Villeneuve nous raconte aussi ses découvertes, ses sensations et ses observations de cette ville en pleine modernisation. Nous assistons à la rénovation du Moulin Rouge qui deviendra bientôt un cabaret, à la fin des travaux haussmanniens, au projet de création d’un réseau d’égouttage digne de ce nom... mais aussi à la relation des amitiés franco-canadiennes et de la rigidité des mœurs des autorités québécoises dont les hôpitaux sont presqu’entièrement aux mains des congrégations religieuses et du clergé.

    Tous les médecins cités, de Magnan à Gilles de la Tourette, ont existé ; les faits décrits (médicaux et judiciaires) sont presqu’entièrement vrais et la fiction colle parfaitement à l’Histoire.

    Le récit est passionnant et haletant, les descriptions faisant appel aux cinq sens sont riches et l’atmosphère grouillante de ce Paris de 1889 est parfaitement rendue grâce à l’écriture précise et fluide de Jacques Côté. (On y retrouve un peu de l’ambiance des romans de Claude Izner, pour ceux qui connaissent.)
    Ce policier historique passionnant est à lire absolument. J’ai d’ailleurs hâte de découvrir la suite des aventures de ce sympathique aliéniste.

     

    Les cahiers noirs de l'aliéniste. Tome 1 : Dans le quartier des agités. Jacques CÔTE9e

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Samedi 26 Novembre 2016 à 20:30

    Une enquête policière avec le côté historique du Paris fin xixe et les débuts de la psychiatrie moderne ..... voilà qui devrait me plaire ...:)

      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 10:45

        Oui je crois aussi.

    2
    Lundi 28 Novembre 2016 à 17:40

    L'idée est étonnante et intrigante et le décor ... il faut que je découvre ça ! 

    3
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 20:59
    Les sorcières

    Tu me tentes avec ce livre.

    4
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 22:20

    Et les deux autres de cette série sont vraiment aussi bons:

    Le sang des prairies t2

    Et à l'heure de votre mort T3

    Un quatrième serait en route.

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 17:09

        Bonne nouvelle ça ! Je pense bien lire les autres. Cela m'a vraiment beaucoup plu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :