• Les piliers de la Terre, Ken FOLLETT

    Les piliers de la Terre, Ken FOLLETTDans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour ou simplement de quoi survivre.
    Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu à la vérité souvent trop distrait consent à se laisser toucher par la foi des hommes.
    Ken Follett nous livre une œuvre monumentale dont l’intrigue, aux rebonds incessants, s’appuie sur un extraordinaire travail d’historien.

    Mon avis :

    Les piliers de la Terre est l’histoire de la construction d’une cathédrale en Angleterre au XIIe siècle. Nous sommes en pleine guerre de succession au trône. Après la mort du roi Henri, son fils héritier étant mort accidentellement à son tour, deux prétendants se disputent le titre de roi. D’un côté il y a Robert, le fils bâtard d’Henri et sa fille Maud, de l’autre son neveu Stephen, soutenu par l’Eglise, qui se considère comme seul légitime héritier. Manigances et intrigues se succèdent alors qu’en même temps, le prieuré de Kingsbridge cherche à se doter d’une cathédrale. A point nommé, Tom le bâtisseur arrive avec sa famille à Kingsbridge. Parviendra-t-il à réaliser son rêve ?

    J’ai du lire ce roman pour l’école et j’avoue que, quand j’ai découvert son épaisseur, j’ai pensé que je ne le finirais jamais. Après trois semaines, je n’avais encore lu que 200 pages. L’auteur installe l’histoire, le décor, les personnages. Puis l’histoire s’emballe, les péripéties se bousculent et j’ai dévoré les 850 dernières pages en dix jours seulement. Le récit, rempli de manigances, d’amours, de trahisons, devient addictif.

    Les alliances se font et se défont selon la loi du plus fort ou du plus riche. Les amis d’hier deviennent des ennemis lorsque le pouvoir est en jeu et l’Eglise d’alors ne sort pas grandie de toutes ces intrigues.

    Pour moi, la lecture tient une place importante dans ma vie. C’est une façon de m’échapper, de m’évader du quotidien. Ce roman est idéal pour cela. Il nous plonge dans le Moyen Age, au temps des bâtisseurs de cathédrale, des guerres rivales entre chevaliers, des difficultés de vie des serfs et des manants. On découvre la naissance de l’art gothique en Angleterre, l’emploi de la pierre qui remplace le bois pour les voutes et l’apparition du verre qui permettra de créer de magnifiques vitraux.

    Une fois terminé, ce livre est devenu mon préféré tant il est riche et passionnant.

    Je le conseillerais aux jeunes de plus 14 ans, assez matures pour apprécier un roman historique et certaines scènes qui pourraient choquer les trop jeunes et bons lecteurs car le vocabulaire est assez complexe.

    Après avoir regardé la série télévisée qui a été tirée du roman, je conseille vivement de lire le livre avant, afin de pouvoir imaginer les paysages et les personnages. De plus, comme souvent, la série n’est pas fidèle à l’histoire.

     

    Les piliers de la Terre, Ken FOLLETT

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Janvier 2016 à 19:52

    On donne des livres à lire de plus de 1000 pages à l'école ! Il y en a pas mal qui doivent en avoir des sueurs froides ! 

    Moi, je me le garde pour la pension. Je suis sûr que ce livre me plairait mais il est beaucoup trop long ! 

    Je ne savais pas qu'il pouvait plaire aux jeunes... Tant mieux ! 

    2
    Mardi 5 Janvier 2016 à 02:32

    un grand coup de coeur pour moi et mon chéri! Il a lu la suite, pas moi, mais j'y viendrai un jour!

    3
    Jeudi 7 Janvier 2016 à 10:06
    Alex-Mot-à-Mots

    J'avais trop aimé le livre, je n'ai donc pas regardé la série....

    4
    Jeudi 7 Janvier 2016 à 15:07

    Je pense que je le lirai aussi. Pendant mes vacances...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :