• Né d'aucune femme, Franck BOUYSSE

    Né d'aucune femme, Franck BOUYSSE« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile. – Et alors, qu’y a-t-il d’extraordinaire à cela ? Demandai-je. – Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés. – De quoi parlez-vous ? – Les cahiers… Ceux de Rose. » Ainsi sortent de l’ombre de cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

     

    Mon avis :

     

    Quel plaisir de lecture ! Ce roman est mon premier coup de cœur de l’année.

    Le père Gabriel est appelé à l’asile proche pour bénir un corps. Une infirmière, sans doute, est venue l’en prier. Elle lui confie en confession que sous la robe de la défunte, elle a caché des cahiers et elle le supplie de les emporter et de les lire. Elle seule sait ce qu’ils renferment et le secret est trop lourd à porter. Il promet.
    De retour au presbytère, il commence la lecture de ces cahiers couverts d’une écriture maladroite. Rose, car tel est son nom, y raconte son histoire. Il en sera changé pour toujours.

    Une histoire de jeune paysanne pauvre entrée au service d’une famille de notables au siècle dernier, il y en a beaucoup. Nous en connaissons tous. Ce qui m’a séduite ici c’est non seulement la langue pure et musicale de l’auteur mais la manière dont il nous conte l’histoire. Dès le départ, on sent qu’un drame a bouleversé la vie de Rose. Mais lequel ? Peu à peu, on s’enfonce dans l’horrible, l’indicible mais avec un tel doigté, une telle maîtrise qu’on est presque étonné quand il surgit.

    Ce roman choral donne la parole aux principaux protagonistes et met peu à peu en évidence les motivations de chacun. Fière et libre, cette toute jeune fille est aussi le seul être intègre et droit dans ce monde de pendards diaboliques qui se considèrent au-dessus des lois. Mensonges, compromissions, silences, couardises forment la toile de fond de ce récit magistralement construit.

    Franck Bouysse nous emporte dans un univers clos et sombre tout en parvenant à laisser briller une lueur d’espoir dans le lointain. Malgré la vie dure qu’on lui fait mener, Rose parvient à garder suffisamment d’amour et d’espérance pour continuer. Jusqu’au bout, à notre tour, on espère un dénouement heureux, une justice divine, une parole ou un geste qui nous rendrait confiance dans l’humanité. En donnant à son héroïne, le goût des mots – elle lit les journaux des maîtres en cachette – il lui offre aussi le moyen de s’évader de son quotidien puis d’écrire son histoire pour qu’elle ne tombe pas dans l’oubli, qu’un jour, on sache. Et ces mots lui permettent aussi de tenir bon, de ne pas sombrer dans la folie.

    Ce roman intimiste éblouissant, rédigé dans une langue parfaite, nous conte au final une tragédie intemporelle, celle qui oppose depuis la nuit des temps les forts et les faibles, les veules et les déterminés, le bien et le mal. Un roman noir qu’il faut lire absolument.

       


    Alors, je me résous à laisser aller mon regard sur la première feuille, afin que disparaissent les ombres trompeuses, pour en faire naître de nouvelles, que je me prépare à découvrir, au risque de les assombrir plus encore. Ces ombres en éclats d'obscurité qui n'épargne rien ni personne, sinon dans la plus parfaite des nuits qu'est la mort, avant le grand jugement. (p37) 




    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Février 2019 à 15:44
    Fanny

    Comme toi j'ai adoré! C'est la première fois que je lis cet auteur et ce ne sera pas la dernière. 

      • Vendredi 15 Février 2019 à 16:54

        Pareil. Une découverte et sûrement pas une dernière.

    2
    Jacqueline
    Vendredi 15 Février 2019 à 17:41
    Ton billet m'a convaincue .....je dois lire ce roman ....r
      • Vendredi 15 Février 2019 à 18:18

        Oui oui oui ! Tu vas aimer.

    3
    Vendredi 15 Février 2019 à 21:05

    Oh oh ! tu me tentes vraiment ! 

    Bon weekend. 

      • Vendredi 15 Février 2019 à 21:58

        Très belle langue et beau récit.
        Bon week-end Philippe.

    4
    Samedi 16 Février 2019 à 23:30
    Anne (desmotsetdesn)

    Très tentant, et avec un titre aussi évocateur, on ne peut qu'être intrigué(e) par ce secret...

      • Samedi 16 Février 2019 à 23:36

        Très bon, très beau... Tente-le...

    5
    Lundi 18 Février 2019 à 12:43
    Alex-Mot-à-Mots

    Un roman à la fois percutant et très beau.

      • Lundi 18 Février 2019 à 15:48

        Je suis tout à fait d'accord avec toi.

    6
    Jeudi 21 Février 2019 à 09:54
    krol

    Extraordinaire ! Un gros coup de coeur. J'avais déjà beaucoup aimé Grossir le ciel, mais, l'auteur m'a complètement emportée !

      • Samedi 23 Février 2019 à 16:02

        Tout pareil happy

    7
    Vendredi 8 Mars 2019 à 15:33
    Noukette

    Ma prochaine lecture, je l'aime déjà !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :