• Outrageusement romantique, Manu CAUSSE

    Outrageusement romantique, Manu CAUSSE« Je n’oublierai jamais l’instant où sur le chemin de la plage, nos regards se sont croisés. Un choc, un cataclysme, j’en suis resté le souffle coupé. »

     

    Mon avis :

     

    Un nouveau titre vient enrichir la collection « Court Toujours » de Nathan. Cette fois, j’ai choisi d’écouter la version audio.

     

    Le narrateur, un adolescent, se souvient de ses souvenirs d’enfance à la mer. Il aimait alors sauter dans les vagues, jouer des heures au Monopoly ou manger des glaces les jours de pluie. Mais maintenant qu’il est adolescent, il voudrait des vacances différentes, des parents moins présents, plus compréhensifs aussi et moins lourds. Les vacances en famille lui deviennent insupportables.

    Un jour, il aperçoit une ravissante jeune fille à la fenêtre d’une villa et, distrait, se prend les pieds dans une racine de pin. La propriétaire de la villa, médecin, lui propose d’entrer pour soigner sa cheville blessée. Il fait alors la connaissance de Louise et son été va prendre une autre tournure.

     

    Je m’en voudrais de déflorer l’histoire et vous en racontant trop. J’ai beaucoup aimé ce récit, les réflexions du narrateur sur les vacances en famille, sa rencontre avec Louise et sa perception des choses. Un récit qui m’a touché sur les premiers émois, les relations familiales, l’adolescence… et qui n’est pas du tout ce qu’on pourrait attendre au départ.

     

    J’ai commencé la version audio pour changer. Je précise qu’en général, je ne suis pas fan des audiolivres. Ici, Elodie Hubert lit le texte avec lenteur et expression. Elle lit bien, posément mais très vite cela m’a insupporté. D’abord parce que c’est dommage qu’on n’ait pas choisi une voix masculine pour un narrateur adolescent. Ensuite parce que, selon moi, le ton est trop doux, trop en retenue alors qu’on sent la révolte sourdre en lui. Bref, cela ne collait pas à ce que j’imaginais en lisant et j’ai abandonné la version audio pour poursuivre la lecture seule.

    Cela n’en reste pas moins un très bon support pour les élèves en difficulté de lecture ou les jeunes malvoyants. Je suis consciente du plus apporté par cette collection que j’ai fait découvrir à mes élèves et qu’ils apprécient.

     

    Un récit très intéressant qui conviendrait à merveille pour un travail en classe et que je conseille aux lecteurs dès 13 ans.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :