• Paul à la maison, Michel RABAGLIATI

    Paul à la maison, Michel RABAGLIATIPaul à la maison est le 9e tome de la série. Cette fois-ci, l’action de déroule en 2012, Paul est auteur de bande dessinée à temps plein et lance un nouvel ouvrage au Salon du livre de Montréal. Entretemps, sa fille part travailler en Angleterre, Lucie n’habite plus avec lui et sa mère ne va pas bien… 

     

    Mon avis

     

    Dois-je encore présenter Paul ? Cet album est le 4e que je lis et le charme opère toujours autant.

    Dans « Paul à Québec », Michel Rabagliati évoquait son beau-père. Ici, il nous parle de sa maman. Il nous invite dans son intimité, reproduisant sa maison, son jardin, son atelier. Le fil rouge est le vieux pommier de son jardin dont l’évolution évoque par métaphore le mal être de Paul au long des pages. Seul avec son chien Biscuit, Paul survit plus qu’il ne vit. Sa fille s’éloigne, moralement et physiquement, son voisin ronchonne de plus en plus sa maman vieillit et il se replie sur lui-même. Il a pris du poids, n’est pas rasé, traine le pas… Paul est le témoin blasé du délitement de sa vie à l’image de son jardin à l’abandon.

     

    Malgré la gravité de l’ensemble, Michel Rabagliati glisse ça et là des notes d’humour et cela rend l’album encore plus émouvant. Plus encore que dans les albums précédents qui exploraient son enfance, on sent combien Paul est Michel et ce présent en demi-teinte décrit une période charnière de sa vie, « un bilan » comme il me l’a dit lors de la séance de dédicaces.

    Il raconte sa mère, un peu rêche, pas très tendre, de sa jeunesse à sa fin de vie, solitaire, par choix. A-t-il peur de lui ressembler ? Sait-il qu’il lui ressemble ? La naïveté du Paul adolescent semble avoir disparu mais pas son mal être et sa mélancolie. Le passage de la cinquantaine a visiblement été éprouvant pour l’auteur.

     

    Un album plus grave, plus sombre -Est-ce pour ça qu’il est gris ? – plus intime aussi qui parle de deuils. Un album émouvant aussi.

    Maintenant que les aventures de Paul ont rejoint le présent de Michel, cet album sera-t-il le dernier ? J’espère que non !

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :