• Paul à Québec, Michel RABAGLIATI

     

    Paul à Québec, Michel RABAGLIATIL’achat d’une première maison et la mort d’un proche sont au cœur de ce nouvel opus fort attendu. D’Ahuntsic à St-Nicolas, en passant par le célèbre Madrid de l’autoroute 20, l’auteur nous propose, cette fois-ci, de découvrir sa famille à travers une histoire fort émouvante : ce sont les derniers mois de Roland, le père de Lucie et beau-père de Paul. Autour de Roland, rongé par le cancer, la famille se soude… Il faut un talent de conteur remarquable pour faire passer du rire aux larmes en une seule et même planche. C’est ce que réussit Michel Rabagliati dans Paul à Québec. 

     

    Mon avis :

     

    Sans trop y croire, j’avais mis ce livre sur ma liste de Noël et le Père Noël m’a entendue. Les aventures de Paul sont enfin en vente en Belgique ! Il paraît même que le dernier tome qui vient de sortir est en rayon ! Youppie.

     

    Bon, ici je prends le train en marche car « Paul à Québec » n’est pas le premier de la série mais le 6e ! C’est le titre qui m’a inspirée. J 

    Mes amis québécois m’avaient prévenue : « C’est très québécois, cela fait référence à des choses que vous ne connaissez pas et c’est la langue d’icite… » Mais c’est correct, j’ai bien compris de même.

     

    Une couverture sobre, mauve comme le deuil, des dessins en noir et blanc sur d’épaisses pages de couleur crème, voici la bande dessinée de Michel Rabagliati.

    J’ai aimé la vie croquée dans ses petits détails, l’évocation du quotidien, des petits bonheurs et malheurs d’une famille, l’observation des relations humaines. Le fait que Paul soit le narrateur de sa vie donne un point de vue unique mais tellement savoureux.

    Les dessins simples et dépouillés nous ouvrent les portes d’un univers tendre rempli d’émotion. Ici, nous prenons part aux vacances et fêtes de famille chez la belle-famille de Paul puis l’auteur aborde avec tact la question douloureuse de la maladie et du deuil d’un proche. J’ai été particulièrement émue par cette partie tant elle est criante de vérité malgré toute la pudeur avec laquelle l’auteur la raconte.

    Les personnages, un peu enfantins dans les traits, expriment merveilleusement toute la palette des émotions que les situations décrites peuvent engendrer. Il a un vrai grand talent cet auteur que je découvre !

    J’ai aussi beaucoup ri, notamment quand Paul a des démêlés avec son ordinateur et la mise en place d’Internet. On s’y croirait.

     

    Je n’ai pas pu lâcher le livre avant la fin et j’ai essuyé quelques larmes en le refermant. Un très beau moment de lecture et un hymne à la vie bienvenu en cette période.

     

    Ce cadeau tombe à pic, il s’inscrit dans le challenge "Petit Bac" d’Enna catégorie lieu géographique.

     

     

    Paul à Québec, Michel RABAGLIATI

     

     

      

      

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mo'
    Mardi 3 Janvier 2012 à 01:25
    Mo'

    La série des "Paul" semble sympathique en tout cas. Il semble que chaque lecteur passe un bon moment. Initialement, j'avais peur de m'ennuyer avec ces "Paul par-ci" mais, d'avis en avis, je me rappelle de moins en moins pourquoi ^^ A tenter

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :