• Petal's Pub, Arlette COUSTURE

    Petal's Pub, Arlette COUSTUREEn 1884, dans Griffintown, quartier de Montréal habité par de nombreux Irlandais, vivent Violette et son frère, Étienne, les seuls rescapés de l'incendie qui a décimé leur famille. Leur cousine, Angélique, promise à Dieu, va les rejoindre en pleine crise de vocation. Et puis se pointe Margaret Hogan, une rescapée de Grosse-Île qui n'a que son violon et sa détermination d'Irlandaise pour survivre. Au fil de l'année, les trois «fleurs» s'épanouiront malgré les épines plantées sur leur chemin et, en mai 1885, qui sait ce que l'avenir leur réserve?

    Mon avis :

    Pour moi, Arlette Cousture, c’est avant tout « Les filles de Caleb ». Une série que j’ai adoré lire et suivre ensuite à la télévision. Un excellent souvenir de lecture et aussi celui de la visite du « village d’Emilie Bordeleau ». J’ai lu ensuite « Tout là-bas » également adapté au cinéma et je viens de découvrir « Petal’s pub ».

    Une fois de plus, nous plongeons au cœur du Québec, dans un récit qui met en scène le 19e siècle, l’influence de l’Eglise, les luttes de classes et les difficultés de vie des Québécois issus du peuple. On retrouve le souci du détail historique de l’auteure, la justesse de la description de la société et de beaux rôles de femmes qui luttent contre les injustices, les conditions de vie, la domination des hommes.

    Angélique, douée pour le pain et la pâtisserie est une passionnée, Violette, sa cousine frondeuse, coud avec soin, Margaret, joue du violon telle une fougueuse irlandaise. Toutes orphelines, elles reconstruiront une famille et travailleront dur à se créer une vive meilleure. 

    J’ai aimé me retrouver dans le Québec du 19e, au sein d’une saga familiale qui fait la part belle aux femmes. Mais je n’ai pas ressenti la même passion, le même emballement que ceux que j’avais connus avec l’histoire d’Emilie. Est-ce l’âge ou la simplicité de ce roman sans surprise, je l’ignore.

    J’ai cependant passé un très bon moment de lecture, comme souvent quand je m’immerge dans l’histoire du Québec.

    Première lecture de ce mois québécois effectuée avec plaisir.

    Petal's Pub, Arlette COUSTURE 1e Petal's Pub, Arlette COUSTURE

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 17:21
    Anne (desmotsetdesno

    Ca alors, ça se passe à Griffintown, c'est le titre du magnifique roman dont je vous parlerai dans une petite semaine !

    2
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 17:40

    Oui, je l'ai lu sur FB, je me suis fait la même réflexion. ^^

    3
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 09:07
    Bonjour
    Je note l'auteure :-) il y'a "les filles de caleb" à la bibli municipale :-)
    Bonne journée :-)
    4
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 00:03

    Moi aussi les filles de Caleb ont été un grand coup de coeur de jeunesse!  Je ne sais pas si j'ai vraiment envie de relire l'auteur, vu que j'avais été super déçue par le tome 3 de la série, et une autre série dont j'ai oublié le nom.  

    5
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 14:02
    Alex-Mot-à-Mots

    Un défi qui commence bien.

    6
    Samedi 6 Septembre 2014 à 09:19
    yueyin

    J'avais beaucoup aimé les filles de Caleb moi aussi, lu il y a... oups mon dieu tellement de temps déjà :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :