• Quelques adieux, Marie LABERGE

    Il est des amours lumineux. Il en est d'autres obscurs, irrémédiables, au bord desquels on est pris de vertige et dont on sait qu'ils nous briseront. François n'aurait jamais cru qu'il vivrait les deux - et qu'il les vivrait en même temps. Que l'un et l'autre lui sembleraient aussi essentiels, aussi inséparables que les deux moitiés d'un même fruit. Anne l'incandescente, la violente, fuit l'amour, s'en défend comme s'il contenait sa mort. Elisabeth y consent cœur et bras ouverts, sans jamais considérer le prix d'un tel abandon. Pour tous trois, François, Anne, Elisabeth, l'amour scande des rythmes effrénés ou apaisés, mais toujours déchirants.

     

    Mon avis :

     

    Ce roman est fort, beau et vrai. On y lit la passion, l'amour, la souffrance. Et tous les mots sonnent juste.

    L’écriture est fine et directe et on plonge droit au cœur de ce trio. Les émotions sonnent vrai, le caractère des personnages est peaufiné et fouillé. On aime avec eux, on souffre en même temps qu’eux, on se révolte comme eux… Une lecture plaisir avec un grand P.

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Jeudi 6 Novembre 2014 à 17:52

    Une auteure que je suis en train de lire et de découvrir .... avec beaucoup de plaisir ..... "Sans foi" un roman d'enquête qui dépayse et tient en haleine ..... Je me réjouis déjà de la retrouver dans d'autres genres littéraires .....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :