• Rencontre avec une oeuvre littéraire

    Il n'est pas toujours facile de faire lire les jeunes, surtout quand il s'agit de lectures imposées par l'école. L'acte de lecture n'est pas spontané ou inné chez mes élèves du qualifiant et je cherche sans cesse de nouveaux romans à leur proposer qui rencontrent leurs attentes, leurs goûts, leur imaginaire. En effet, si l'offre de lecture se limite aux mêmes valeurs, au même genre littéraire, au même corpus, l'élève n'aura pas beaucoup d'occasions de construire et façonner ses envies, ses goûts. C'est pourquoi je change au moins la moitié de mes propositions, chaque année.

    Il est encore moins évident de proposer des moyens variés de vérifier la compréhension de l'oeuvre et la construction du sens. C'est pourquoi j'aime bien leur demander de reformuler un passage ou le rôle d'un personnage. Mais il arrive que certains éprouvent des difficultés à verbaliser par écrit leur lecture (absence de projet de lecture, manque de vocabulaire, méconnaissance des codes, difficultés à paraphraser...)
    Pour faciliter leur compréhension et faciliter les représentations mentales, j'ai demandé cette fois à mes élèves de réaliser une étagère littéraire. Découverte il y a quelques années, grâce à ma copine Pascale, cette construction de sens sous forme poétique permet à chacun -pour peu qu'il s'en donne la peine- d'exprimer sa compréhension de l'oeuvre en la transposant. Mots, phrases, dessins, collages... le mélange des genres est encouragé. Construite au fur et à mesure de la lecture, cette tâche permet à l'élève de "soulager sa mémoire" dès que l'information devient abondante et de synthétiser l'essentiel du récit.
    Une fois terminée, l'élève devra la présenter en justifiant par écrit ses choix ou en explicitant oralement la procédure qu'il a mise en place pour la finaliser.

    Pour que vous puissiez visualiser ce dont il s'agit, voici quelques travaux portant sur le roman "L'Elite" de Joëlle Charbonneau. Les élèves devaient à la fois présenter des éléments essentiels de l'histoire et les caractéristiques inhérentes du genre dystopique. 

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 09:04
    De chouettes réalisations. ....l'idée est très motivante pour les élèves. ..
      • Dimanche 3 Décembre 2017 à 13:11

        J'ai eu 85% de bons travaux. J'étais très satisfaite.

    2
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 20:03
    Anne Desmotsetdesnot

    Intéressant ! Tu le fais avec des élèves de quelle année ?

      • Dimanche 3 Décembre 2017 à 21:34

        Avec mes 4TQ.

    3
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 21:07

    Ça me semble être une super idée, ça ! Difficile de motiver tous les jeunes à la lecture ! 

    Bonne semaine. 

      • Dimanche 3 Décembre 2017 à 21:35

        Oui et aussi de leur faire raconter un roman en détails.

    4
    Lundi 4 Décembre 2017 à 07:44
    Estellecalim

    J'ai beaucoup l'idée ! Je la note :)

    5
    Nathalie
    Lundi 4 Décembre 2017 à 08:18

    Je n'ai jamais entendu parler de ça mais je trouve l'idée super. Je la pique. Merci smile

    6
    Franck Delvaux
    Lundi 4 Décembre 2017 à 15:13

    Une excellente idée que je vais adopter de ce pas.

    7
    Mardi 5 Décembre 2017 à 15:24
    Faelys

    très chouette idée ! je note, comme super outil quand je travaille sur des lectures résistantes avec les élèves et mes collègues de français, merci pour la découverte !

    8
    Mercredi 20 Décembre 2017 à 11:10
    Alex-Mot-à-Mots

    De belles réalisations d'élèves.

      • Mercredi 20 Décembre 2017 à 21:39

        Oui, ils ont travaillé avec goût et sérieux. J'étais contente.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :