• Sous la surface, Martin MICHAUD

    Sous la surface, Martin MICHAUDLa veille du Super Tuesday, jour crucial des élections primaires américaines, l’écrivaine et ancienne top-modèle Leah Hammet débarque à Lowell avec son mari, Patrick Adams, candidat favori à l’investiture démocrate.
    Vingt-cinq ans après avoir quitté sa ville natale sans y être jamais revenue, Leah voit son passé ressurgir avec violence. Une violence ‘autant plus insoutenable que vont se réveiller en elle des sentiments qu’elle croyait morts à jamais...
    Commence alors un jeu de miroir où les apparences tissent une toile complexe qui dissimule une vérité oppressante et noire. Drames, histoires d’amour tragiques et trahisons deviennent l’épicentre d’un ouragan, celui qui dévaste l’existence de chaque personnage et remue sous la surface, les arcanes du pouvoir à Washington...

    Mon avis :

    Premier roman de Martin Michaud publié en Europe, « Sous la surface » nous plonge au cœur du système politique américain, de ses petits arrangements entre amis et des luttes intestines pour le pouvoir. On a beau savoir comment cela se passe grâce aux séries et films US, on ne peut qu’être surpris de voir comment certains tirent les ficelles et s’insinuent dans la vie même des candidats pour mieux influencer les élections.

    Ce thriller politique nous raconte, à l’aide de courts chapitres, 48h de la vie d’un candidat et de son entourage. Le rythme est enlevé, les actions s’enchainent de façon fluide et les pages se tournent sans qu’on ne s’en rende compte. Probablement inspiré de l’accident de Ted Kennedy à Chappaquiddick auquel il est fait allusion, ce récit prend sa source dans un tragique accident s’étant déroulé à l’adolescence des protagonistes. Au centre de l’histoire, une jeune femme cherche à comprendre et tirer au clair ces embrouilles qui ont bouleversé sa vie vingt-cinq ans plus tôt et la menacent aujourd’hui.

    Mensonges, trahisons, complots, tractations sous la surface, meurtres... rien ne nous est épargné tant ces hommes ont soif de pouvoir. Construit avec minutie, ce thriller politique tient en haleine durant 350 pages non seulement par les revirements de situations mais en raison de la psychologie des personnages dont on ne sait qui est digne de confiance dans ce panier de crabes. Martin Michaud fait se côtoyer des êtres intègres et bons et de vrais crapules sans qu’on ne sache les distinguer de prime abord. Il nous faudra déjouer les secrets pour que les masques tombent.

    Le tableau que nous fait l’auteur de la politique américaine n’est guère flatteur mais la réalité n’est-elle pas souvent pire que la fiction ?

    Peu connu en Europe, Martin Michaud est un auteur plus que confirmé au Québec. Avocat d’affaires pendant de longues années, il se consacre à l’écriture depuis la sortie de son premier roman en 2010 « Il ne faut pas parler dans l’ascenseur ». « Sous la surface » est son quatrième thriller.

     

     Sous la surface, Martin MICHAUDSous la surface, Martin MICHAUD

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 21:18

    La politique américaine, ce n'est pas pour moi.

    D'ailleurs, la politique tout court, ce n'est pas pour moi! 

    Bonne soirée. 

    2
    Jeudi 30 Octobre 2014 à 09:17
    Alex-Mot-à-Mots

    Un thriller politique ? Pourquoi pas.

    3
    somaja
    Samedi 1er Novembre 2014 à 18:37

    Voilà un thème qui devrait m'intéresser. Jamais entendu parler de cet auteur. Merci pour la découverte.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :