• Territoires, Olivier NOREK

    Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste et de son équipe, le calme semble être revenu au sein du SDPJ 93. Pas pour longtemps, hélas ! L’exécution sommaire de trois jeunes caïds va les entraîner sur des pistes inimaginables. Coste se retrouve face à une armée de voyous impitoyables, capables de provoquer une véritable révolution. Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ?

    Mon avis :

    L’année commence bien avec ce policier de très bonne facture. Olivier Norek a 38 ans et est flic depuis une quinzaine d’années en Seine-Saint-Denis. C’est dire s’il sait de quoi il parle quand il décrit le département et les événements qui s’y trament.

    Fluide, direct, sans détour, son style fait mouche et accroche directement le lecteur. Pas de longues descriptions mais de l’action, des événements qui s’enchainent sans laisser le temps au lecteur de souffler et une intrigue bien ficelée qui garde le rythme et le suspens jusqu’au bout. Dès les premières pages, l’écriture nerveuse de l’auteur m’a plongée dans l’histoire et je n’ai pas posé le livre avant le mot fin.

    J’ai aimé le personnage de Victor Coste. Pas de caricature de flic, alcoolique et dépressif mais un battant intègre qui aime son boulot et le fait de son mieux. Tête de mule, il joue souvent cavalier seul avec la bénédiction de son équipe et il parle vrai. A travers lui, l’auteur dénonce la bureaucratie de son métier qui rend trop souvent leurs actions trop lentes ou inefficaces mais aussi les luttes intestines entre services. Sans langue de bois, il dénonce la corruption, les pots de vin et les petites lâchetés ordinaires de la classe politique ainsi que la triste réalité de la vie des jeunes du 93.

    Ce deuxième roman d’Olivier Norek est bluffant tant son style est maitrisé et énergique et sa mise en scène pertinente. Qu’il décrive les émeutes de banlieue ou les manipulations en coulisse, il a la précision du professionnel de terrain et la finesse narrative de l’écrivain. 

    En résumé, « Territoires » est un vrai coup de cœur et je tiendrai son auteur à l’œil car je suis sûre qu’il n’en restera pas là.

      

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 09:58

    Un billet aussi enthousiaste ne peut que me donner envie de découvrir cet auteur ...

    2
    Norek
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 11:08

    Bonjour Argali !

    C'est un plaisir que de lire votre billet... les blogueurs sont la nouvelle génération de critiques littéraires et j'y accorde beaucoup d'importance. Alors merci de vivre votre passion de la lecture comme vous le faites, de cette manière, ce sont les auteurs que vous faites vivre. Avec toute mon amitié, je vous souhaite une merveilleuse année 2015. Olivier Norek.

    3
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 11:14
    Anne (desmotsetdesno

    Quel beau début d'année, en effet, et avec un commentaire aussi généreux de la part de monsieur Norek, c'est encore mieux !

    4
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 11:30

    Il est sur ma PAL et je m'en réjouis !!

    5
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 12:55

    Merci beaucoup Monsieur Norek. Je n'ai fait que partager mon enthousiasme suite à la lecture de votre roman.
    Je vous souhaite également une heureuse année et de nombreux projets à mener à bien.

    6
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 14:33

    Un billet très tentant : cela fait longtemps que je ne me suis pas plongée dans un policier, et le contexte sociologique de celui-ci m'intéresse. Merci du conseil.

    7
    pascald
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 22:23

    Après avoir lu ce billet tentateur ce matin, et comme j'allais sur la Batte, je suis passé à la librairie l'acheter. J'ai commencé cet après-midi et ai déjà lu la moitié.
    C'est vrai, on ne peut le lâcher. J'aime beaucoup l'écriture vive de l'auteur et le regard qu'il porte sur notre société.

    Je vois que l'auteur a laissé un gentil message. Tu commences bien l'année !

    8
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 22:25
    9
    somaja
    Mardi 6 Janvier 2015 à 19:32
    somaja

    Je ne connais pas cet auteur mais ton billet ne laisse pas d'autre choix que de noter. Si toutes tes  lectures sont aussi bonnes que celle-ci, 2015 va être grandiose ! yes

    10
    Mardi 20 Janvier 2015 à 09:38

    Superbe chronique ! Immense coup de coeur pour moi aussi, vivement son troisième !

    11
    Jacqueline
    Mardi 23 Février 2016 à 21:57

    "Code 93" m'avait laissé un sentiment mitigé ..... mais, vu ton enthousiasme,  je voulais quand même lire ce second roman .....Je viens de le terminer... et j'ai adoré ..... du début à la fin ..... Efficace, prenant, effrayant .... Je suis séduite par Coste et son équipe, j'aime les traits d'humour qui parsèment le récit ..... Le contexte réaliste est vraiment un plus ..... j'espère seulement que les "manigances" politiques ne sont que "juste de la fiction" ..... Vivement le prochain roman ....:)

      • Mardi 23 Février 2016 à 22:27

        cool je suis ravie !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :