• Une drôle de fille, Armel JOB

    Une drôle de fille, Armel JOBRien de plus paisible que la Maison Borj, boulangerie d’une petite ville de province belge à la fin des années 1950. Un foyer sans histoire, deux adolescents charmants, un commerce florissant : les Borj ont tout pour être heureux. Avec générosité, ils acceptent de prendre Josée, une orpheline de guerre, en apprentissage. Une drôle de fille, cette Josée. Epileptique, pratiquement illettrée mais pourvue d’un don d’autant plus émouvant qu’elle n’en a aucune conscience : elle chante divinement.

    Comment imaginer qu’une jeune fille aussi innocente puisse devenir celle par qui le malheur et la ruine vont s’abattre, telle une tornade, sur cette famille en apparence si harmonieuse ?

     

    Mon avis :

     

    Comme souvent, Armel Job nous immerge dans un village belge des années 50, en Famenne cette fois. Un village paisible où la vie coule heureuse et douce. En apparence. Et puis au fil des pages, le vrai visage de chacun se révèle : les sourires affables cachent les pires jalousies, les lèvres polies, les plus vilains cancans et tout fait sortant de l’ordinaire, le plus anodin soit-il, ouvre la porte aux rumeurs les plus malveillantes.

    Quand la pauvre Josée arrive dans ce village de Marfort, elle n’imagine pas qu’elle deviendra le détonateur d’implosions en cascade bien malgré elle.

     

    Doit-on encore présenter Armel Job, son style, son ton ? Dans chacun de ses romans il évoque des personnages si tangibles qu’on pense y reconnaitre tonton Georges ou la vieille voisine du 18 ou le commerçant du coin. Il construit des personnages complexes, vrais, des êtres humains ordinaires avec leurs secrets, leurs drames, leur remord, leur médiocrité ou leur bonté naturelle.

    Ici, dès les premières pages, on sait qu’un drame se prépare et que malgré l’odeur du pain frais qui embaume la boutique, les repas en famille, la quiétude du village le dimanche et les répétitions de la chorale de jeunes filles, un drame se noue.

     

    Sans juger, il présente chacun avec ses qualités et ses défauts, il décrit les faits avec élégance, choisissant ses mots avec soin et ses tournures de phrases plus encore. Narrateur omniscient, il dévoile peu à peu les pensées de chacun, parfois au prise avec sa conscience, parfois submergés par de vils sentiments.

    On retrouve les ingrédients qui caractérisent les romans d’Armel Job : la lâcheté, la peur du qu’en dira-t-on, la culpabilité, la jalousie et la confrontation des personnages clé avec une vérité qu’ils ne soupçonnaient pas et va les faire basculer irrémédiablement.

     

    Un très bon roman d’Armel Job, un des meilleurs selon moi.



    Une drôle de fille, Armel JOB8e

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Avril à 09:40
    eimelle
    j'ai beaucoup aimé aussi! pour mon premier de l'auteur, une réussite!
      • Mardi 21 Avril à 16:35

        Je n'aime pas tous ses romans de la même façon mais celui-ci est très bon.

    2
    Misstrip
    Mardi 21 Avril à 11:07

    Depuis le temps que tu me donnes envie de lire du Armel Job, je me laisserais bien tenter par celui-là... Sais-tu si cet auteur belge est édité en format poche?

      • Mardi 21 Avril à 16:36

        Oui, il est édité en poche. Encore un peu de patience pour celui-ci, il est de 2019.

    3
    Mardi 21 Avril à 12:24
    Anne 'desmotsetdesno

    Je constate que je ne l'ai pas, ce titre, et pourtant je me souviens des articles élogieux lors de sa sortie. Eimelle et toi me donnez une envie de plus ;-)

    4
    Mardi 21 Avril à 21:44

    Je l'ai lu, je crois, mais je n'en ai gardé aucun souvenir...

      • Mercredi 22 Avril à 16:32

        Dommage.

    5
    Mercredi 22 Avril à 15:54

    Bien sûr qu'il faut encore le présenter !

    Je ne connaissais pas cet auteur avant de lire vos billets dans le cadre du Mois Belge chez Anne. Et je me rends compte à les lire si élogieux, que je suis passée à côté de quelque chose ;-) C'est noté ! (pour l'an prochain :-D)

      • Mercredi 22 Avril à 16:32

        Oui, c'est un auteur à découvrir. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :