• Y'a des jours comme ça...

    Mes lecturesQuand je suis rentrée hier, trois messages de mon facteur m’attendaient. Trois sésames pour enlever un colis dans mon point-poste. Quelle joie d'y découvrir ce matin, trois envois de livres.

     

    Ma commande de chez Amazon d'abord. Chapeau pour les délais !

     

    Un livre gagné lors d’un concours : Piqués des vers ! 300 coups de cœur poétiques choisis par Colette Nys-Masure et Christian Libens. Une anthologie de la poésie belge, de Verhaeren à Verheggen. Une couverture amarante raffinée s’orne de parapluies du même ton, semblant étendre leur corolle au soleil. C’est ravissant. Moi qui gagne rarement je suis comblée !

      

    « Le chagrin du roi mort » de Mourlevat, enfin, envoyé par une amie blogeuse pour que j’en fasse la découverte. Ce roman a traversé la France pour arriver jusqu’à moi et je découvre ainsi les joies des échanges livresques.

     

     

                Touchez longtemps ce qui se touche

                l’écorce, l’eau, l’herbe, la bouche,

                avec l’ardeur au creux des doigts

                touchez le chaud, touchez le froid,

                pour en faire votre aventure

                touchez la mer et la voiture,

                le mont, la plaine au cri de blé.

                Un soir touchez vos doigts usés

                comme un drap où les corps roulèrent.

                Touchez enfin, noces dernières

                aux feux assourdis du couchant

                vos souvenirs mêlés au vent.

                                                               Mains, Anne-Marie Kegels

     

    Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Janvier 2011 à 15:08

    J'aime bien ce texte d'Anne-Marie Kegels. Je le recopie.

    Tu vas découvrir le chagrin du roi mort et moi je suis en train de lire le dernier livre de Mourlevat, Terrienne, et c'est vraiment très bien... Ah comme Mourlevat sait nous faire voyager dans son monde plein de fantaisie, de profondeur, avec un talent incroyable pour inventer... J'adore ! J'espère que tu te régaleras avec ce chagrin-là.

    2
    Lundi 15 Septembre 2014 à 02:32

    Bonjour,

    Pourriez-vous me dire de quel ouvrage

    est tiré ce poème de Anne-Marie Kegels ?

    Cordialement

    3
    Lundi 15 Septembre 2014 à 07:31

    Il est tiré du recueil  Piqués des vers ! 300 coups de cœur poétiques choisis par Colette Nys-Masure et Christian Libens chez Espace Nord.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :