• Yrmeline ou le chant des pierres, Bleuette DIOT

    Yrmeline ou le chant des pierres, Bleuette DIOTLe beau et fougueux chevalier allemand, Lanz von Malberg, ne rêve que d'une chose : intégrer l'ordre militaire et religieux des chevaliers teutoniques. Au cours de l'été 1338, il quitte Mayence et prend le premier navire en partance pour l'Estonie. Là, de terribles épreuves l'attendent, mais Lanz n'en aimera pas moins ce pays farouche dont ni l'évangélisation ni la force des armes n'ont su réprimer l'âme irréductiblement païenne. Aux prises avec les sortilèges qui émanent de ces contrées mystérieuses, le jeune homme se verra rapidement confronter aux survivances d'un autre âge. Sous l'égide de la belle et sensuelle Yrmeline, commencera alors pour lui un éprouvant parcours initiatique dont il ne sortira pas indemne, tant l'amour qu'il conçoit pour elle le dévore. D'où Yrmeline tient-elle ses effrayants pouvoirs ? Quelle étrange et dangereuse société secrète a réussi à infiltrer les rangs de l'ordre teutonique ? En tentant de démystifier le redoutable chef du Temple Noir, Lanz découvrira les vestiges d'une incroyable civilisation disparue et l'étonnant message que véhiculent les tablettes d'argile de l'antique Mésopotamie. Sans le savoir, le héros de cette aventure hors du commun pourrait bien déchaîner les forces incommensurables de notre très lointain passé. Mais, heureusement, le vaillant seigneur pourra compter sur l'aide de Petras, un astucieux petit garçon et celle d'un vieil érudit breton dont les connaissances sont pour le moins surprenantes, elles aussi ! Au fil de ses tribulations, Lanz finira par découvrir le plus extraordinaire secret de tous les temps...

     

    Mon avis :

     

    En recevant ce roman sur le Moyen Age, je m’attendais à ce que l’histoire se déroule en France, dans des régions habituellement citées, me permettant de raccrocher le récit à mes connaissances historiques. Que nenni !

    Nous voilà plongés au cœur de l’Estonie du 14e siècle. S’il y a bien une région d’Europe que je méconnais c’est celle-là. Il m’a donc fallu à maintes reprises faire appel à un ami pour comprendre ou découvrir certains faits. Merci Google.

    La lecture fut donc lente, dix jours, mais non rébarbative tant l’histoire est riche, agréable et bien écrite. L’épopée d’Yrmeline mêle habilement la romance, la vérité historique et le roman d’aventures. Les personnages foisonnant sont hauts en couleur et savamment décrits et on s’y attache dès les premières pages. Le sage Konwoïon et Yrmeline ne sont pas toujours faciles à suivre, tant leur érudition est pointue, mais leurs échanges sont toujours enrichissants. Ainsi ai-je découvert la civilisation sumérienne et ses légendes.

    Les émotions ressenties au fil du récit sont aussi très intenses. On passe de l’amour le plus pur à la haine féroce, de l’héroïsme à la bassesse la plus vile, de la foi sincère à d’abominables déviances où fanatisme et corruption se mêlent pour dominer les gens purs ou naïfs.

    L’écriture alerte donne du rythme à l’histoire et le vocabulaire d’époque, judicieusement choisi, apporte une dimension de véracité supplémentaire. Le style est beau, délicat et précis et la lecture n’en est que plus agréable.

    Enfin, au-delà du récit épique, l’auteur apporte une théorie nouvelle sur l’origine du monde. On adhère ou pas mais les éléments fondateurs qui nous sont ici révèlés ne peuvent laisser indifférents.

     

    Un premier roman très abouti qui fera date, j’en suis sûre. Un beau travail d’historien dans la préparation de l’écriture que la vulgarisation n’a pas du tout dénaturé.

    Je vous le recommande.

      

      

     

    Yrmeline ou le chant des pierres, Bleuette DIOT

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Martine Malarin
    Mercredi 3 Août 2011 à 10:02

    Je suis devenue complètement accro aux personnages de ce thriller à la fois historique et fantastique. Je languis de lire la suite ! En plus l'auteur est incroyablement cultivé. C'est bien rare de lire un roman historique aussi érudit. Je suis comme toi, je pense que cette saga fera du bruit. Il peut pas en être autrement. 

    2
    paikanne
    Samedi 3 Septembre 2011 à 11:50

    L'auteure vient de s'inscrire sur Livr@ddict (Bleuette)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :