• Acqua Alta, Philippe GROULARD

    Mes lectures 

    Un homme est chaviré par un nouvel amour à Venise. Est-ce l’amour d’une femme, celui des itinéraires secrets de la cité des Doges, celui des délices de la lagune ou est-ce celui du sang ?

    Confronté au meurtre, comment se comportera-t-il dans les brumes hivernales s’évaporant des canaux ? Il l’ignore, mais il a quelques âmes à sauver de la marée montante…

     

     

    Mon avis :

     

    Ecrivain verviétois méconnu, Philippe Groulard nous livre son 4e ouvrage. Architecte de formation, il laisse ici libre cours à sa passion, l’écriture.

    Si ce sont les frustrations des hommes qui les poussent à écrire, on peut s’interroger sur celles qui hantent l’écrivain.J

     

    Cette histoire trouble où amour et meurtres se mêlent, nous dresse le portrait d’un homme qui, après avoir subi sa vie de longues années, perd pied peu à peu.

    L’écriture est agréable, fine, imagée. Crue aussi, parfois. Le récit semble glisser sur les eaux de la lagune, avec grâce, puis nous entraine vers le sordide pour finalement nous laisser entrevoir un peu d’espoir. Ephémère ?

    Au final, l’histoire d’un homme, une histoire remplie de doutes où amour, maladresse et respect agrémentent une intrigue plaisante.

    Un bon moment de lecture, une histoire bien construite mais un peu trop ponctuée par le sexe à mon gout.

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :