• Festival International du Film Policier de Liège

     Festival International du Film Policier de Liège

    Le Festival International du Film Policier de Liège vient de connaitre sa onzième édition. Pendant quatre jours, la ville a vibré au rythme des projections des courts métrages en compétition, des avant-premières, des documentaires, des films et d’un grand procès d’assises.

    Huit films étaient en compétition et c’est le film espagnol « May God save us » de Rodrigo Sorogoyen qui a reçu le prix du jury officiel, présidé par Jean-Pierre Mocky, mais aussi le prix du jury jeune, celui de la critique et le prix du meilleur acteur pour Roberto Alamo. « Kills on wheels » du Hongrois Attila Till a aussi été primé par le jury jeune Europe Direct et pour le meilleur scénario.
    Le prix du public est allé à « Strangled », autre film hongrois, du réalisateur Arpad Sopsits.

    Alain Delon, primé par le Festival pour l’ensemble de sa carrière, a annoncé lors de la remise de son prix, qu’il tournerait à l’automne sous la direction de Patrice Leconte, son tout dernier film. Il a ajouté que celui-ci, écrit spécialement pour lui, lui permettrait de donner la réplique à Juliette Binoche.

    Festival International du Film Policier de Liège


    Le FIFP s’intéresse aussi à la littérature policière. A côté du Cinéma, le festival tient à couronner les auteurs de polars en décernant la Plume de Cristal au meilleur roman noir édité durant l’année précédant la manifestation. Des auteurs de tous horizons y ont participé et plus d’une centaine de romans noirs, policiers et thrillers sont parvenus aux organisateurs du concours. Le jury littéraire a récompensé cette année « Prendre les loups pour des chiens » d’Hervé Le Corre, aux éditions Rivages.

     

     

    Festival International du Film Policier de Liège

    Dans le cadre du FIFP, et pour la 9e année, la reconstitution d’un grand procès a eu lieu ce week-end à la Cour d’Assises de Liège. Cette année, maître Franchimont a scénarisé et transposé à notre époque, le procès de Marguerite Japy, épouse Steinheil.
    Le 16 février 1899, Félix Faure, sixième président de la IIIe République, trouve la mort dans les bras de Marguerite Steinheil, fille de l’industriel Edouard Japy et femme du peintre Adolphe Steinheil, son aîné de vingt ans. Dix ans plus tard, en 1908, Marguerite Steinheil est à nouveau impliquée dans deux décès très médiatisés : sa mère et son mari sont retrouvés morts à son domicile, impasse Ronsin. Accusée de ce double meurtre, « la connaissance du Président » sera jugée aux assises de la Seine et acquittée en novembre 1909, sous les applaudissements d’une foule subjuguée par sa beauté.

    Festival International du Film Policier de LiègeDurant 3h, le jury populaire s’est employé à comprendre les circonstances de ce drame et à débroussailler les déclarations de l’accusée qui donna pas moins de huit versions différentes des faits. Selon elle, la confusion due au choc subi lors de l’agression puis les interrogatoires musclés dont elle fut victime, l’ont passablement perturbée, lui faisant dire tout et son contraire.

    Comme en 1909, et vu le manque d’élément probant, le jury de Liège en 2017 a déclaré l’accusée non coupable des charges qui pesaient contre elle. Elle a été acquittée et remise en liberté.

    Une fois encore, cette reconstitution fut un excellent moment. Les magistrats jouant soit leur propre rôle, soit celui de témoins étonnent chaque fois par leur naturel et leur crédibilité. Glissant ça et là des allusions à l’actualité ou se permettant quelques bons mots, ils apportent humour et bonhomie dans une situation où des faits graves et sordides sont jugés.

     

    Festival International du Film Policier de Liège

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    jessyjames
    Mardi 9 Mai à 10:08

    Un bon compte rendu de ce rendez-vous de passionnés. Merci de mettre en lumière le procès. Je n'ai jamais eu l'occasion de m'y rendre mais cela me tente bien.
    Félicitations à Hervé Le Corre !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :