• L'été de cristal, BOISSERIE, WARZALA & GALOPIN

    L'été de cristal, BOISSERIE, WARZALA & GALOPINBerlin, 1936. Alors que les nazis règnent en maître sur l'Allemagne, un détective pas comme les autres enquête sur d'étranges disparitions. La capitale, Berlin, est en ébullition et se prépare à recevoir les Jeux olympiques d'été. Une série d'inquiétantes disparitions risque de gâcher la fête.

    Lorsque la fille du magnat de l'acier Hermann Six est assassinée, son père embauche l'inspecteur Bernard Gunther, ancien brillant membre de la police allemande tombé en disgrâce sous le IIIe Reich. Irrévérencieux, alcoolique et bagarreur « Bernie » se retrouve au cœur d'un complot qui implique les plus hautes sphères du nazisme : Göring, Heydrich, Himmler, la SS et la Gestapo.

     

    Mon avis :

     

    Faut-il encore présenter ce roman de Philip Kerr ? C’est un classique de la littérature de genre, tant pour le côté polar du récit que pour le contexte historique très précis de celui-ci. Vous trouverez d’ailleurs mon avis sur le roman sur cette page.

    J’ai beaucoup aimé l’adaptation de ce roman qui fait partie de mes préférés de l’auteur. Les dialogues sont proches de la plume de Philip Kerr, l’album est structuré et respecte le scénario original tout en ne gardant que les scènes essentielles. Malgré cela, l’album compte 130 pages et est aussi captivant que le roman. Le ton est juste et fidèle et Bernie Gunther n’est pas très éloigné de ce que j’imaginais, enquêteur antinazi, dragueur et quelque peu alcoolique.

     

    L’album est beau, cartonné, élégant. Le dessin de François Warzala relève de la ligne claire et est une reconstitution fidèle du Berlin des années trente. Ce choix de la ligne claire a d’ailleurs un air rétro des années trente. Quant aux personnalités SS, elles sont assez ressemblantes.

    J’aurais aimé que la mise en couleur soit plus lumineuse, notamment dans les scènes de jour, le beige et le brun étant dominant, mais le tout reste finalement en lien avec les heures sombres du IIIe Reich.

    Bref, une adaptation réussie et un bel hommage à l’auteur Philip Kerr.

     

    L'été de cristal, BOISSERIE, WARZALA & GALOPIN

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Mai à 18:53
    Anne (Desmotsetdesno

    Rhooo il est plus que temps que je lise la Trilogie berlinoise. As-tu vu que tu as gagné un livre chez moi ? Il devrait t'arriver la semaine prochaine.

      • Vendredi 13 Mai à 19:29
        Argali
        Non je n'avais pas vu. Merciiiii
    2
    Lundi 16 Mai à 07:23
    eimelle

    j'avais commencé la trilogie berlinoise avant mon voyage à Berlin,et j'ai abandonné en cours de route par manque de temps, j'espère m'y remettre cet été! 

      • Vendredi 20 Mai à 21:19

        Reprends-le quand tu pourras. Il en vaut la peine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :