• La petite fêlée aux allumettes, Nadine MONFILS

    La petite félée aux allumettes, Nadine MONFILSA Pandore, il se passe de drôles de choses... Chaque fois que Nake, une jeune fille un peu barrée, craque une allumette, elle a des visions affreuses de petites filles assassinées déguisées en Blanche Neige ou en Chaperon rouge. Mais là où ça se corse, c'est quand elle découvre le lendemain dans les journaux que ces crimes ont bien eu lieu...

    L'inspecteur Cooper, qui a de curieuses manies, et son collègue Michou, flic le jour travelo la nuit, vont mener l'enquête. Tout irait bien si l'infernale mémé Cornemuse ne venait pas flanquer la pagaille. Fan d'Annie Cordy et amoureuse de Jean-Claude Van Damme, avec qui elle «cause» depuis ses vacances avec un sériai killer, l'horrible punaise sans scrupules revient, pire que jamais. Ça va barder !

    Mon avis :

    Ouvrir un roman de Nadine Monfils, c’est accepter de se plonger dans son univers particulier, surréaliste, drôle et déjanté. Il faut accepter ses codes, ses partis pris, son ton gouailleur et sa mauvaise foi, les mauvaises manières de ses personnages et leur caractère entier sans nuance. Sans cela, on ne peut pas apprécier le récit. Elle est unique et le ton participe au roman, il en est indissociable.

    Le tour de force de Nadine Monfils réside dans le fait de proposer une intrigue policière qui tient la route, est construite avec art et suspens, donne envie d’en connaitre le fin mot… tout en l’emballant d’une forme unique. L’humour excentrique, parfois loufoque, dénote quelque peu avec la noirceur de l’univers dépeint. Mais il le rend aussi acceptable et le tout est assez savoureux. Les personnages sont caricaturaux au possible : le flic expérimenté est un macho bourru au grand cœur, le jeune flic homosexuel doit son poste à tonton, le maire de la ville, la jeune Nake a une vie on ne peut plus sordide, mémé Cornemuse est une emmerdeuse de première… et pourtant, on s’attache à tous, tout en constatant que les relations tiennent la route et rendent le récit intéressant. On sourit aux dialogues truculents, on se détend, on lit avec plaisir sans se prendre la tête.

    Un récit décalé et drôle, comme son auteure.

     

    La petite félée aux allumettes, Nadine MONFILSLa petite félée aux allumettes, Nadine MONFILS

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Avril 2013 à 09:45
    mazelannie

    encore jamais lu, tu me tentes !

    bon dimanche, bises

    2
    Dimanche 7 Avril 2013 à 13:10
    Anne (desmotsetdesno

    Pas sûre que ce genre d'humour me plairait, mais tu peux l'inscrire aussi en Voisins voisines, non ? Je te prends de suite le lien, tu ajoutes le logo, et l'affaire est faite ;-)

    3
    Dimanche 7 Avril 2013 à 13:55

    Oh, oui, je n'y ai pas pensé ! Heureusement que tu es là !

    4
    Lundi 8 Avril 2013 à 11:31
    Alex-Mot-à-Mots

    Le titre m'en rappelle vaguement un autre....

    5
    Mercredi 10 Avril 2013 à 14:37

    Un univers déjanté? Ce mot me fait peur. Je crois que ce bouquin n'est pas pour moi...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :