• Les bâtisseurs du vent, Aly DEMINNE

    Les bâtisseurs du vent, Aly DEMINNESans cœur étaient les nantis du village reculé où se déroule l'histoire ici contée. Et sans âme se sont-ils tous, à la fin, retrouvés. Entre la première et la dernière page de ce livre, quatre saisons vont défiler. L'église va, une nuit d'été, être démolie par la foudre. Le bourgmestre, l'apothicaire, le curé Emmanuel et son terrible secret, sans oublier tous les autres qui ont vu mais se sont tus, tous ceux qui prospéraient dans les riantes ruelles et les jolies maisons vont condamner le petit peuple entassé dans les bas-fonds du bourg à l'impossible : reconstruire en quelques mois et de leurs mains l'église foudroyée. Andreï Voronov, notre héros, et son chat Miouchki, Fabrizio et Jamal, Zuang et les frères irlandais vont alors tenter de relever cet incroyable défi qui fera d'eux et pour toujours : les bâtisseurs du vent. 

     

    Mon avis :

     

    Narré et rédigé comme un conte, ce premier roman est un petit bijou. Tout en simplicité, il nous parle d’humanité, de nous, de nos aïeux car l’histoire racontée est universelle et intemporelle.

     

    Jetés sur les routes par les circonstances, Andreï et son père quittent la Pologne et arrivent fin des années 50 dans un petit bourg que l’on devine en Belgique. Ils s’installent au Vhan, une rue en pente, en dehors du village où vivent d’autres miséreux comme eux. Le père d’Andreï est maçon et initie son fils à l’art des bâtisseurs. Quand il décède, Andreï reste dans la maison de son enfance, près de chez son ami Fabrizio et au milieu de ceux qu’il a toujours connus. Au fil du temps, le quartier s’est étoffé mais tous ses habitants sont toujours aussi pauvres. Leur seule richesse est l’incroyable solidarité qui les lie au-delà de leurs origines, convictions ou situation familiale.

     

    Un soir de tempête, la foudre détruit l’église du village. Les notables se rassemblent autour du bourgmestre pour décider des détails de la reconstruction. Pingres, vils, pernicieux, ils refusent le devis de l’architecte qu’ils trouvent exagéré. Le maire avise alors Andreï et lui ordonne de reconstruire s’il ne veut pas être expulsé ainsi que tous ses voisins. Il ne sera bien sûr pas payé, c’est déjà un acte de charité que de l’accepter au village. Acculé, ce dernier négocie cependant l’acte de propriété des logements du Vhan en échange des travaux. Mais...

     

    D’espoir en désespoir, de peines en joie, ce récit nous entraîne au cœur d’un bourg comme tant d’autres où se côtoient mesquinerie, malfaisance, méchanceté mais aussi solidarité, amitié et humanité.

     

    Cette fable sociale au style tout en finesse ravira petits et grands. L’auteure, une jeune Belge dont c’est le premier roman, nous offre un récit d’une grande justesse, sur les relations humaines et les luttes d’influence. Sans porter de jugement, elle met en présence des personnages consistants et vrais qui réagiront aux aléas de la vie avec les valeurs qui sont les leurs. D'une grande acuité, cette fresque villageoise intemporelle nous confronte à nos propres idées et attitudes.

    Un vrai coup de cœur.

      

     

    Merci aux éditions Flammarion pour cet envoi.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Mai 2019 à 20:16

    Beaucoup de premiers romans ces temps-ci. J'aime sa couverture et d'après ce que tu en dis, c'est du bon ! 

    Bon weekend. 

      • Samedi 11 Mai 2019 à 23:00

        Tu devrais aimer.

    2
    Vendredi 10 Mai 2019 à 20:43
    Anne (desmotsetdesno

    On me l'a proposé aussi en avril mais j'ai tant à lire que je l'ai refusé, je l'avoue. Je ne suis pas sûre que ça m'aurait plu autant qu'à toi.

      • Samedi 11 Mai 2019 à 23:00

        Oui, il faut pouvoir faire des choix. Pas simple. 

    3
    Jacqueline
    Samedi 11 Mai 2019 à 10:48
    Une auteure belge, un premier roman, un coup de coeur pour toi ....vite dans ma pal....
      • Samedi 11 Mai 2019 à 23:01

        Hâte de savoir ce que tu en penses.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :