• Norlande, Jérôme LEROY

     Norlande, Jérôme LEROY« Tout, finalement, est allé très vite après cette étrange conversation entre maman et moi à la cafétéria. C’était quelques mois avant que l’"événement" ne se produise, quelques semaines avant que l’Autre n’entre en scène. Dans la mythologie norlandaise, le temps est circulaire, représenté par un serpent qui se mange la queue. Depuis cette table, dans ma chambre de la clinique, jamais une image ne m’a semblé aussi juste.

     L’ "événement ", l’Autre ont toujours été là. A attendre sur le point du cercle. Et c’est moi, nous, toute la Norlande, qui allions à la rencontre de ce point sans le savoir et sans pouvoir l’éviter. »

     Mon avis :

     Transposant les faits dans un pays imaginaire, Jérôme Leroy nous relate ici la tragédie qui a eu lieu à Utoya, en Norvège, le 22 juillet 2011, à travers le récit de Clara, rescapée de cette monstrueuse tuerie qui plongea l’Europe entière dans l’effroi.

     Absente à elle-même depuis huit mois, Clara, 17 ans, est toujours hospitalisée depuis l’attentat. Elle se met un jour à écrire son histoire dans un cahier qu’elle destine à son amie française Emilie. Elle confie enfin, dans des phrases courtes et un style haché, douloureux, ce qu’elle n’arrive pas à évoquer devant son thérapeute ou sa mère, tant elle se culpabilise suite à ce qu’elle nomme pudiquement « l’événement ».

     Nous découvrons la genèse de sa relation avec Emilie qu’elle a rencontrée plusieurs fois et le parallèle qu’elle établit entre les sociétés norlandaise et française, le cadre et le mode de vie des habitants des deux pays. Une belle occasion de réfléchir et de faire réfléchir les jeunes au message médiatique ambiant concernant l’immigration. Mais alors qu’Emilie est une jeune fille engagée, militant parmi les Indignés, Clara, la rêveuse un peu poète, n’est pas du tout consciente des changements insidieux qui voient le jour dans son propre pays. Ce sera sa mère qui, la première, lui ouvrira les yeux sur la réalité politique et sociale en marche depuis plusieurs mois. Clara s’engagera alors dans le Mouvement des Jeunes pour la Paix, quelques semaines avant l’université d’été que ce mouvement tient chaque année, sur l’île de Clamarnic.

     Ce roman jeunesse est typiquement le style de récit que j’aime : une mise en fiction intelligente, s’appuyant sur des faits avérés et poussant les jeunes à la réflexion. Le choix du narrateur interne est pertinent de même que son âge et son niveau de maturité, proche d’une majorité d’adolescents d’aujourd’hui. La naïveté dont elle fait preuve et son manque total d’implication dans la vie politique et sociale de son pays ne font que renforcer une possible identification.

     Le dénouement étant connu, Jérôme Leroy ne peut s’appuyer sur le suspens pour élaborer son récit. C’est donc sur l’atmosphère, la violence, la douleur de Clara, la culpabilité et de nombreuses questions philosophiques, auxquelles il n’apportera pas de réponse, qu’il construira une histoire magistrale et bouleversante. Un livre à faire lire sans aucun doute aux adolescents dès quinze ans.

     Né en 1964 à Rouen, l’auteur est connu pour ses romans noirs ou d’anticipation. Il a notamment signé « Le bloc » en 2011, un roman sur l’extrême droite, paru chez Gallimard, qui a fait parler de lui.

     Je remercie sincèrement les Editions Syros de m’avoir fait parvenir ce roman. Ce fut une belle découverte.

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Avril 2013 à 10:21
    Alex-Mot-à-Mots

    Déjà un livre sur le sujet ? Remarque, il a dû en paraître pas mal en Norvège.

    2
    Jeudi 4 Avril 2013 à 21:59
    Bookophiles

    Il me tente beaucoup, je n'avais pas encore vu de romans sur cette tragédie. Je note !

    3
    Dimanche 7 Avril 2013 à 13:07
    Anne (desmotsetdesno

    Ton billet eest très tentateur ! Je note les deux titres de l'auteu...

    4
    Dimanche 7 Avril 2013 à 13:55

    Un roman à donner à lire aux ados ! Il y a matière à l'exploitation et à la discussion.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mercredi 10 Avril 2013 à 14:39

    Voilà qui pourrait m'intéresser...

    6
    elialec Profil de elialec
    Samedi 13 Avril 2013 à 16:10

    Il serait bien pour mes 4e ce livre. Je le note ! Merci !

    7
    Val 4temps
    Lundi 31 Mars 2014 à 10:48

    J'ai lu votre critique dans la revue ABPF. J'ai lu ce roman à sa sortie et il m'a bouleversée. J'ai moi-même connu une dépression après un accident grave qui m'est arrivé. Je me suis particulièrement retrouvée dans les attitudes et les mots de Clara. Le point de vue politique est intéressant aussi et donne à penser. Bref, je confirme votre avis sur l'intérêt de ce roman.

    8
    Dimanche 25 Mai 2014 à 17:21

    Ah, tu publies dans la revue de l'ABPF !? Félicitations !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :