• Rencontre avec Frédéric ERNOTTE

     Rencontre avec Frédéric ERNOTTEFrédéric Ernotte est un jeune auteur belge d’une trentaine d’années. Assistant social et journaliste de formation, il est un véritable touche-à-tout. Découvert d’abord via son blog et sa page Facebook, j’ai eu la chance de le rencontrer lors de la Foire du Livre de Bruxelles. Abordable et chaleureux, il a engagé la conversation en toute simplicité avant de me dédicacer son ouvrage, « C’est dans la boîte ». Je vous invite d’ailleurs à lire mon avis ici.

    Je n’ai pas résisté à l’envie de lui poser quelques questions sur son goût du polar et de l’écriture. C’est avec plaisir que je vous partage ses réponses.

     

    Quels auteurs vous ont donné le goût de lire des romans policiers ?

    J’ai l’intime conviction qu’il existe un nombre incalculable de portes qui mènent au plaisir de lire. Il faut simplement trouver la sienne. Alors que le programme scolaire s’obstinait parfois à lancer des pavés « indigestes » dans la mare du gamin que j’étais, j’ai poussé une porte derrière laquelle se trouvaient des auteurs comme Georges Simenon, Sir Arthur Conan Doyle, Raymond Chandler et Agatha Christie. Avec « Dix petits nègres » entre les mains (pour n’en citer qu’un), j’ai compris que lire pouvait être amusant. J’ai réalisé qu’un livre pouvait tenir en haleine et empêcher quelqu’un de dormir. Que l’envie de tourner les pages pouvait remporter des batailles épiques contre des paupières un peu trop lourdes. C’était magique !

    Quel fut l'élément déclencheur de votre passage à l'acte d'écriture ?

    Je me suis lancé dans cette incroyable aventure au détour d’un couloir à l’Université. Enthousiasmé par une de mes nouvelles, un professeur m’a mis au défi d’écrire un roman. Je pensais qu’il plaisantait. Il ne plaisantait pas. J’ai hésité une bonne dizaine de secondes et puis j’ai accepté de relever ce défi complètement dingue. Il pensait que je plaisantais. Je ne plaisantais pas…

    En tant que lecteur, qu'attendez-vous d'un polar/thriller ?

    Qu’il me surprenne et qu’il m’amuse. Je suis persuadé que le polar est un genre littéraire extrêmement ludique. En tant que lecteur, j’aime me poser des questions. Je cherche, je me méfie, je me trompe, je retourne ma veste, je tente de tirer mon épingle du jeu. Dans un polar, j’ai besoin de rythme, de personnages crédibles, d’un scénario cohérent et d’un dénouement mémorable. Vaste programme…

    Si vous deviez recommander un auteur, un roman à lire absolument à des adolescents de 16-18 pour qu'il découvre ce genre, que leur suggéreriez-vous ?

    Un seul ? Question cruelle mais je vais jouer le jeu en suggérant un coup de cœur au titre intriguant. « Étrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage » écrit par L.C. Tyler. L'écriture est brillante et l'humour anglais fait mouche sur ma petite personne. Le livre offre d’excellents personnages qui manient le cynisme avec brio. La fin est un peu trop prévisible à mon goût mais je pardonne presque tout quand je prends un tel pied en lisant un bouquin.

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    amarylli S
    Lundi 18 Mars 2013 à 13:09

    Une bonne idée cette interview. J'aime beaucoup les réponses faites.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :