• Today we live, Emmanuelle PIROTTE

    Today we live, Emmanuelle PIROTTEDécembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de sept ans, à deux soldats américains. Ce sont en réalité des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Ils décident d’exécuter la fillette. Mais au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat. Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie.

     

    Mon avis :

     

    Premier roman d’Emmanuelle Pirotte, cet ouvrage était dans la sélection 2018 du Prix Eurégio (il propose aux lycéens de Belgique, Allemagne et Pays-Bas une sélection de six romans parus en français, allemand et néerlandais, pour lesquels ils voteront) Mon fils l’a lu et l’a apprécié. C’est donc sur ses conseils que je l’ai sélectionné pour le mois belge. Depuis, j’ai appris qu’une adaptation cinématographique était en cours et que le « Mois belge » le sélectionnait pour une lecture commune. Tout cela n’était-il pas gage de qualité ?

     

    La force de l’auteure est de ne pas tourner autour du pot. Dès les premières lignes, nous sommes plongés au cœur de l’action et le rythme ne faiblira pas jusqu’à la fin.

    Alternant le récit du quotidien et des flashbacks où l’on découvre la vie menée par Mathias avant sa rencontre avec Renée, Emmanuelle Pirotte nous présente, d’une écriture fluide et sans fioriture inutile, différents tableaux : l’errance, la survie, la peur, la vie dans une cave, les délations, l’enfance, les combats violents, les horreurs de la guerre, la vie sauvage dans une forêt canadienne… A travers ces tableaux, elle nous laisse entrevoir une facette des personnages dont le portrait tout en entier ne nous apparaît qu’au fil des pages. Loin d’être lisses, ils portent en eux des contradictions, des ambiguïtés qui ne les rendent ni tout à fait bons ni tout à fait mauvais.

    La guerre est longue, cruelle et tous souhaitent retrouver leur vie d’avant. Chacun doute, a peur, espère. Des personnalités se révèlent, d’autres changent, évoluent car la guerre a laissé des traces et marqué chacun. Rien ne sera plus comme avant, chacun le sait.

    Dans ce décor glaçant et glacé, Renée dénote par sa force lumineuse. Cette enfant ballottée par les événements a échappé à la mort par sa seule force mentale et la profondeur du regard qu’elle a porté sur celui qui la tenait en joue. Elle force le respect par sa détermination et son calme aux pires moments. En croisant Mathias, elle va bouleverser son existence et ses certitudes. Plongé en pleine aporie, il en devient vulnérable et en même temps plus humain.

     

    On sort de ce roman avec un sentiment trouble tant l’auteure a réussi à nous ébranler. Le regard porté sur les faits et les gens est brouillé. Et on ne peut s’empêcher de se demander comment nous aurions réagi à leur place.

     

    Un roman fort et puissant qui a en plus le mérite de se baser sur des faits historiquement exacts (l'opération Greif et la Bataille des Ardennes). A lire et à donner lire aux adolescents.

     

     Today we live, Emmanuelle PIROTTE

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Avril à 14:42
    Alex-Mot-à-Mots

    Noté pour moi d'abord, pour mes ados ensuite.

    2
    Vendredi 26 Avril à 18:05
    Anne (desmotsetdesno

    La personne qui a proposé cette auteure ne s'est pas manifestée du tout pendant ce mois mais bon, ce n'est pas grave, j'espère. Je n'aurais pas eu le temps de lire ce titre, je vais le réserver pour décembre, pile au moment du 75è anniversaire de cette bataille des Ardennes.

      • Vendredi 26 Avril à 19:59

        Je pense le proposer à mes 4e l'an prochain. Il est pas mal du tout.

    3
    Samedi 27 Avril à 15:19
    eimelle

    j'en garde un bon souvenir!

      • Samedi 27 Avril à 23:15

        Oui, je te comprends. Il me reste en tête aussi.

    4
    Samedi 27 Avril à 21:22
    gambadou

    Merci pour cette découverte

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :